L’importance du Taux Retour Joueur (TRJ) dans les paris sportifs

par Thibault Verron

Le taux de Retour Joueur (TRJ) est un aspect parfois complètement ignoré par les parieurs. Pourtant c’est l’un des premiers paramètres à prendre en compte lorsque l’on souhaite investir dans les paris sportifs de manière méthodique et professionnelle.

Qu’est-ce que le Taux Retour Joueur ?

Le Taux de Retour Joueur, communément appelé TRJ correspond au pourcentage des mises redistribuées aux joueurs par chaque site de paris sportifs. Autrement dit, le Taux de Retour Joueur est un rapport entre les sommes totales engrangées par les bookmakers sur un type de pari et la somme restituées aux parieurs gagnants. Pour faire encore plus simple : le Taux de Retour Joueur est la somme que va donner en moyenne chaque opérateur aux joueurs une fois que celui-ci a pris sa marge. Car oui, le modèle économique des sites de paris sportifs est simple : ils doivent eux aussi essayer de gagner de l’argent.

 

Encadrement du Taux Retour Joueur

Vous l’aurez compris, le TRJ est une donnée très importante à prendre en compte. Et ce d’autant plus qu’il a une influence directe sur le niveau des cotes sur lesquelles vous souhaitez investir votre argent. En France, l’Autorité nationale des jeux (ANJ) impose aux sites de paris sportifs un taux maximal de redistribution de 85%. De fait, les bookmakers ne peuvent pas reverser aux joueurs plus de 85% des sommes totales engagées sur un pari. Et attention à ceux qui n’appliquent pas cette réglementation légale. Ils peuvent se faire retirer leur agrément ANJ comme ce fut le cas en 2013 avec l’opérateur France pari Sportif.

Par ailleurs, le Taux Retour Joueur n’est pas un taux fixe. Celui-ci est en réalité calculé sur une période de six mois, par bookmaker et pour tous sports et offre de paris confondus. Ainsi, chaque site de paris sportifs possède une marge de manœuvre sur la façon de redistribuer les montants engagés aux joueurs selon les types de paris. On retrouve par conséquent de nombreux événements sportifs où les paris ont un taux TRJ supérieur, mais aussi inférieur, à 85%.

 

Comment calcule-t-on le Taux Retour Joueur ?

La formule pour calculer le Taux Retour Joueur est simple. Pour une rencontre à trois issue on obtient : 1 / ((1/cote A) + (1 / cote B) + (1 / cote c)) x 100. Prenons un exemple sur un match de football entre le Real Madrid et Barcelone.

La cote des Madrilènes est fixée à 2,10. Le match nul à 3,80. La victoire du Barça à 2,90. Selon la formule citée précédemment, on obtient pour ce match un TRJ de : 1 / (1/ 2,10) + (1 / 3;80) + (1 /2,90)) x 100 = 92,24%. Cela veut dire qu’en moyenne, si un parieur souhaite parier 100€ sur ce match, le site de paris sportifs lui redonnera 92.24€ pour 100€ de mise engagée. De façon générale, plus le TRJ est élevé moins la marge prise par le bookmaker est importante.

 

Quels sont les paris les plus rentables ?

Nous l’avons vu, les bookmakers peuvent redistribuer les sommes engagées aux joueurs comme ils l’entendent tant que le TRJ moyen au semestre atteint au maximum 85 %. Ces derniers ont donc la main sur les matchs et les types de paris sur lesquels ils peuvent afficher les meilleurs cotes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Taux Retour Joueur, d’un match à un autre, d’un pronostic à un autre, diffère grandement. 

Généralement, les paris classiques 1N2 bénéficient d’un TRJ plus élevé que les autres offres de paris. On pense notamment aux paris à handicap ou aux Over/under. Comment expliquer cela ? Tout simplement parce que la majorité des paris sportifs portent sur le résultat final d’un match. 

De leur côté, les bookmakers n’hésitent pas à mettre des cotes attractives pour attirer un nombre plus conséquent de nouveaux parieurs. Pour ceux déjà inscrits sur certains opérateurs, ces cotes intéressantes voire value, ont elles en réalité pour unique but d’augmenter encore un peu plus les mises de chacun. Un phénomène davantage visible lors des événements sportifs importants. Les Taux Retour Joueur peuvent parfois atteindre des sommets et être largement supérieurs à 95 %. L’objectif : donner envie aux personnes qui souhaitent s’orienter vers les paris sportifs de s’inscrire chez eux. 

Avertissement

Le site parieur-pro.fr s’adresse à une communauté francophone. Selon votre pays de résidence, certains opérateurs peuvent ne pas être autorisés à conclure des paris avec vous. Il vous incombe d’observer les lois applicables relatives à votre lieu de résidence. Conformément à nos CGU, l’Utilisateur demeure l’unique responsable de ses souscriptions avec un opérateur. Le site parieur-pro.fr ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable des souscriptions ou adhésions auprès d’un opérateur de jeux par l’Utilisateur.

 

Intérêts et stratégies pour les parieurs 

Si le Taux Retour Joueur est extrêmement important pour les parieurs, c’est que celui-ci permet de vérifier que les cotes affichées par les sites de paris sportifs ne sont pas excessivement à leur désavantage. Leur objectif sera ainsi de trouver des cotes où les bookmakers prennent très peu de marge. A termes, cela aura évidemment une conséquence sur votre rentabilité et votre retour sur investissement (ROI). Vos bénéfices ne seront en effet pas les mêmes si vous jouez une cote avec un TRJ élevée plutôt qu’une autre avec un taux plus faible. 

Cette différence, elle se remarque également d’un bookmaker à un autre. En étant inscrit sur au moins deux sites de paris sportifs, si ce n’est plus, avec à chaque fois une somme allouée sur chaque compte, vous pouvez augmenter vos marges en fonction des cotes qui sont à votre disposition. 

Un meilleur retour sur investissement 

Imaginons que Unibet propose un TRJ de 93,5% pour le match entre Manchester United et Liverpool. Winamax de son côté propose, avec un TRJ de 95% se montre encore un peu plus attractif. Cela saute aux yeux, les marges d’un opérateur varient souvent. Si la différence semble minime, elle n’en reste pas moins importante. Imaginez une telle différence sur une centaine de pronostics. Ce manque à gagner peut faire passer un joueur gagnant à un joueur finalement perdant.

Faut-il se brider ? 

En revanche, faut-il pour autant ne pas jouer les TRJ inférieur à 85% ? Sur le principe, évidemment. Investir sur des cotes plus basses que d’autres ne vous permettront pas de faire les meilleurs bénéfices. A la question : êtes-vous prêt à miser sur un over/under ou entreprendre un handicap même si le bookmaker ne verse qu’une petite part des sommes misées sur celui-ci ? La réponse est finalement oui. A condition que ceux-ci soient value. C’est-à-dire des cotes mal ajustées par les bookmakers qui ne représentent par la réelle probabilité de réalisation de victoire d’un joueur ou d’une équipe.

 

Conclusion

Comprendre les mécanismes du Taux Retour Joueur est l’une des premières choses à faire lorsque l’on souhaite s’engager dans les paris sportifs. En regardant de plus près ce taux de redistribution, vous comprendrez le fonctionnement des bookmakers. Car oui, le TRJ répond toujours à des besoins stratégiques pour les sites de paris sportifs. En le calculant, vous allez pouvoir adopter votre position sur le pari de votre choix. Généralement, plus le TRJ est élevé moins la marge prise par les bookmakers est conséquente. En étant professionnel et assidu, vous maximiserez ainsi vos chances de trouver des value bet. Plus largement encore, de réussir dans les paris sportifs.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire