Comment gagner ses paris turf ?

ParDavid Tennerel

Comment gagner ses paris turf ?

Les paris sur le turf font partie des paris les plus misés en France. Mais est-il vraiment possible de gagner ses paris turf sur le long terme ? Comment s’y prendre pour gagner ? I- Le principe de base à connaitre pour gagner ses paris turfs. Les paris turf sont des paris sportifs comme les autres. Ainsi, la technique qu’utilisent les parieurs pros pour gagner aux paris sportifs sur le long terme est également valable pour les paris turfs. Mais quelle est cette technique ?

Je répète souvent sur ce blog la technique de base pour gagner aux paris sportifs qui est de trouver des values bet. Les values bet sont des erreurs de cotation du bookmaker. Cela signifie que la cote proposée par le bookmaker est surestimée ou sous estimée par rapport aux chances réelles qu’a une équipe (ou un cheval ici) de gagner. En misant sur les équipes ou chevaux qui sont sous estimés par les bookmakers on s’assure mathématiquement de faire des bénéfices sur le long terme.

Prenons l’exemple de la course suivante sur zeturf:

paris-turf

Comment savoir dans cet exemple si miser sur l’un des chevaux est un value bet ?

La première chose à faire est d’analyser la course et de mettre une probabilité de victoire sur chacun des chevaux. Prenons l’hypothèse que vous estimez que les chances de gagner du cheval numéro 4 est de 50%. La cotation du bookmaker étant à 2.3, cela signifie qu’il lui donne une probabilité de chance de gagner de 1/2.3 = 43% de chance de gagner. Dans ce cas et selon votre analyse, le bookmaker sous estime les chances de gagner de « BEAUFORT LAD ». Vous avez dans ce cas trouvé un value bet (sous réserve que votre analyse soit bonne et que ce cheval ait bien 50% de chance de gagner).

En jouant ce genre de pari, vous ferez mathématiquement des bénéfices sur le long terme (plusieurs milliers de paris).

 

II- Comment trouver des values bet dans ses paris turfs ? 

Trouver des values bet est le nerf de la guerre dans les paris sportifs. C’est la seule chose que vous devriez avoir en tête si vous voulez gagner sur le long terme.

 

Voici les deux possibilités qui s’offrent à vous pour en trouver:

  • La première est de les trouver vous même. Pour cela vous devez avoir de bonnes connaissances dans les paris turf. Vous devez connaitre les écuries, les chevaux, les enjeux, les statistiques, les jockeys et globalement tout ce qui peut influencer la victoire ou non d’un cheval dans une course de turf. Vous devez être capable par la suite de mettre des probabilités de victoire sur chacun des chevaux puis comparer vos probabilités à celles du bookmaker. Si vous vous apercevez que le bookmaker sous estime un cheval alors vous avez un value bet. Dans le cas où après plusieurs milliers de paris turf vous vous retrouveriez bien gagnant, alors vous pourriez même envisager de vendre vos pronostics à des parieurs qui seront ravis de vous les acheter puisque vous leurs ferez gagner de l’argent. Vous devenez alors ce qu’on appelle un tipster. Et c’est ce qui m’amène à la deuxième solution pour trouver des values bet.

 

  • Trouver des values bet soi même est très difficile et c’est ce qui m’amène à la deuxième solution qui est de suivre des tipsters proposant des pronostics sur les paris turf. Comme je le disais des tipsters sont des personnes qui grâce à leur analyse réussissent à trouver des values bet ce qui leur permet de gagner de l’argent sur le long terme. Ainsi, il est possible de suivre les pronostics d’un tipster en échange d’un abonnement mensuel. Vous gagnez ainsi de l’argent sur le long terme sans avoir besoins de vous y connaitre et d’analyser les courses de turf.

 

Voici un exemple de tipster sur le turf (Gordon McCarthy spécialisé dans les paris turf que j’ai trouvé sur la plateforme tipster place):

pari-turf

Ce que j’en pense: ce tipster sur les paris turf a un très bon ROI de plus de 20% (un ROI de plus de 5% est considéré comme très bon aux paris sportifs). Le problème pour moi est qu’il joue des côtes moyennes de 12 ce qui est énorme (bien que normal aux paris turf). Le problème est qu’avec de telles côtes la variance est très importante et cela va s’équilibrer sur le très long terme. Or ici le tipster a 1112 paris turf effectués. C’est un chiffre qui serait très suffisant pour un tipster standard qui va jouer des côtes autour de 2 car la chance s’équilibre plus vite. Mais avec des côtes autour de 12 il faut beaucoup plus de paris pour que la courbe soit représentative du réel niveau du tipster.

 

III- La spécificité des paris turf

Si on les compare aux paris sportifs standards, les paris turf ont deux spécificités.

  • La première est que lorsque vous allez miser sur des paris turf, la côte qui va être prise en compte ne sera pas celle qui est effective au moment du pari mais ce sera celle du départ de la course qui sera prise en compte. Et cela est très problématique puisque vous pouvez avoir trouvé un value bet une heure avant la course et miser sur un cheval qui a une côte de 2 par exemple, puis lors du départ cette côte à pu baisser à 1.6. Et bien ce sera cette dernière côte qui sera prise en compte.

 

  • La deuxième spécificité est que les côtes au turf sont généralement hautes. Il n’est pas rare de miser sur des côtes supérieures à 5 voire beaucoup plus parfois. Cela va entraîner beaucoup de variance (c’est la chance dans les paris sportifs) et il va être nécessaire d’avoir un très grand nombre de paris (plusieurs milliers au minimum) pour avoir une idée précise du niveau d’un tipster (pronostiqueur). Ainsi, si un tipster a un retour sur investissement de +10% sur 100 paris turf, il est encore pratiquement impossible de dire si il est compétent ou non. C’est ce point en particulier qui fait qu’il peut être très difficile de trouver un tipster fiable dans les paris turf.

 

IV- Pourquoi je ne fais pas de paris turf pour l’instant

Je ne fais pas de paris turf tout simplement car je n’ai jamais trouvé de bons tipsters dans ce domaine même si je reste persuadé qu’il est possible de gagner de l’argent en tant que parieur dans cette discipline. Je pense que je prendrai le temps de m’y intéresser plus tard.

De mon côté je fais du suivi de tipster dans des sports plus standards et c’est ce qui me permet de gagner aujourd’hui plusieurs centaines d’euros par mois en suivant des tipsters. Pour en savoir plus sur la méthode vous pouvez regarder ici: http://parieur-pro.fr/category/la-methode-paris-sportifs/

 

David

 

À propos de l’auteur

David Tennerel administrator

7 commentaires pour l’instant

lambin remyPublié le6:34 - Août 19, 2018

Bonsoir David,

Merci pour ton article, je ne savais pas qu’en turf la côte effective était celle du début de course. Du coup, peut-on faire confiance à un tipster vérifié sur blogabet dans ce cas la car les côtes vérifiés sont celles prises au moment du paris si j’ai bien compris ? Un bon tipster doit normalement faire chuter les côtes, donc l’historique d’un tipster pourrait être biaisé sur les paris turf.
De plus il semble incompatible de suivre ses paris et de les partager dans le domaine du turf car cela accentuerait la chute de côte et donc les bénéfices des pronostics du tipster.

    David TennerelPublié le11:48 - Août 20, 2018

    Hello Remy,
    je ne crois pas que sur Blogabet tu puisses poster des paris turf à cause de cette difficulté justement.
    De mon expérience je n’ai jamais trouvé un bon tipster sur le turf et vu la hauteur des cotes et la variance que cela entraîne je ne pense pas que ça soit le meilleur investissement à faire pour être honnete.

AdrienPublié le1:32 - Août 6, 2017

Bonsoir David,

Une petite question: je suis en effet d’accord avec toi sur le fait que la variance est bien plus haute sur ce type de pari (liée indirectement à la côte mais qui peut etre directement estimer au travers du winrate du tipster sur ce type de côte). Parcontre, je ne suis pas certain qu’une analyse plus précise nécessite un plus grand nombre d’observations du fait de cette variance « accrue ».

En effet, tu approximes le « talent » d’un tipster avec la loi de student (qui a besoin pour ce que je m’en souviens, de 100 observations pour être robuste, bien que ta recommandation de 400 bets mini me convienne très bien par prudence supplémentaire. Tu pourrais aussi utiliser la loi normale qui peut appromixer la loi de student au dela de 400 observations.)

Pour autant, la variance n’est qu’un paramètre de ta loi de student (tout comme ça moyenne) et qui n’importe pas sur son estimation empirique (400 bets me semblant malgré tout suffisant en turf. Du moins d’un point de vue théorique.).

N’hésites pas à me corriger si je me trompe sur quelques notions mathématiques…

Cdlt,
Adrien.

    David TennerelPublié le10:11 - Août 6, 2017

    Salut Adrien,
    je vois que tu as l’air calé en math c’est cool 🙂
    D’une manière générale plus la cote moyenne va être élevée plus le nombre de pari devra être grand pour connaitre le ROI du tipster sur le long terme.
    J’ai travaillé récemment avec un mathématicien spécialisé en machine learning dans la bourse et nous avons développé ensemble des outils mathématiques qui permettent de bien mettre en évidence ces tendances. Ces outils (qui utilisent la loi normale) démontrent par exemple que un historique de 100 paris est beaucoup trop faible pour déterminer un ROI sur le long terme si la cote moyenne est trop haute. En revanche, cela apporte beaucoup plus d’information si la cote moyenne est par exemple de 1.25
    Ces outils seront à disposition dans le club privé (prive.parieur-pro.fr/accueil) ça devrait beaucoup t’intéresser je pense.
    Je ne sais pas si j’ai bien répondu à ta question Adrien, merci pour leurs pertinences en tout cas 🙂
    David

LartPublié le2:08 - Août 4, 2017

Salut, je te laisse mes coordonnées si tu veux discuter de Turf avec moi 😉

Répondre à Adrien Annuler la réponse