Devenir parieur professionnel: pourquoi est-ce si difficile ?

par David Tennerel

Devenir parieur pro: si difficile ? Pourquoi la plupart des personnes qui se lancent dans les paris sportifs de manière sérieuse, même dans l’intention de devenir parieur pro, n’y arriveront pas ?

Mon propre parcours pour devenir parieur pro

Je fais cette vidéo en toute humilité puisque je ne suis moi-même pas parieur professionnel. Je partage sur mon blog mon parcours pour le devenir et évidemment, je suis confronté à certaines difficultés et c’est ce que je partage ici.


Parieur pro peut avoir l’image d’une activité qui consiste à gagner de l’argent facilement. On analyse, on parie et on gagne de l’argent sur le long terme comme cela.
Dans la réalité, lorsque l’on souhaite vraiment devenir pro, on se rend compte que c’est beaucoup de travail de recherche et d’analyse (notamment d’analyse de tipsters dans mon cas). Il faut être également rigoureux dans son suivi de tipsters. Il faut aussi pouvoir gérer les « good run » et les « bad run« .

A l’image du poker, on va avoir une part de chance qui va rentrer en jeu dans les paris sportifs et cette part de chance va faire que l’on va parfois beaucoup gagner et parfois beaucoup perdre. Lorsque je dis beaucoup perdre, il est totalement possible de perdre durant plusieurs mois. Les joueurs de poker sont habitués à ce genre de swing. Et là, il est très important de pouvoir tenir sur la durée malgré les pertes. Il est beaucoup plus facile de se sentir bien dans son travail lorsque l’on est dans une période de good run où cela est beaucoup plus plaisant.

Partage de mes résultats sur le blog

Je partage par exemple mes résultats sur ce blog depuis septembre. On peut voir que de septembre à décembre, j’ai gagné très facilement de l’argent et depuis janvier c’est beaucoup plus difficile (notamment en janvier et février). Il est important pour moi de continuer de suivre mes tipsters même si cela peut être compliqué parfois.
Voilà pourquoi je pense que la plupart des gens abandonneront bien avant. Si par exemple pendant trois mois ils ne gagnent pas d’argent aux paris sportifs, ils vont vraiment se poser la question de continuer ou non. C’est d’ailleurs quelque chose que je comprends totalement.

Alors n’abandonnez pas 😉

A bientôt

David

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire