Le lexique des paris sportifs

ParDavid Tennerel

Le lexique des paris sportifs

Le monde des paris sportifs ayant son propre langage et parfois quelques anglicisme, il peut être difficile pour une personne débutante dans ce domaine de bien tout comprendre. J’ai donc regroupé par ordre alphabétique les principaux termes qui pourraient vous poser problème. N’hésitez pas à poster dans les commentaires si vous pensez que certains mots pourraient être ajoutés à ce lexique consacré aux paris sportifs.

Bad Run (et good run): avoir un bad run c’est être dans une période de malchance et perdre plus de pari que l’on en gagne sur une période donnée. Une période de good run est à l’inverse une période où l’on va gagner énormément de paris (plus que ce que l’on en gagnera en moyenne sur le long terme).

Bankroll: c’est la somme d’argent totale que l’on consacre aux paris sportifs.

Bankeroute (faire): c’est perdre la totalité de sa bankroll.

Bookmaker (ou book): c’est une société proposant des paris en lignes. Les bookmakers ont des sites sur lesquels les parieurs misent de l’argent.

Cote: la cote d’un événement est un indice proposé par un site de paris (bookmaker) vous permettant de connaître précisément le gain potentiel d’un pari. La cote représente le gain potentiel d’un pari pour une mise de 1 euros. Par exemple, si vous misez 1€ sur la victoire du PSG à une côte de 3 et que le PSG gagne, le bookmaker vous reverse 3€ soit 2€ de bénéfice net pour vous.

PLT / PCT (paris long terme / paris court terme): les paris long terme (PLT) sont des paris dont l’échéance est dans plusieurs mois. A l’inverse un pari court terme (PCT) est un pari dont le résultat va être connu le jour même ou dans les jours qui arrivent.

ROI (return on investment): le ROI c’est ce que l’on appelle en français dans les paris sportifs le retour sur investissement. C’est en pourcentage la somme moyenne que l’on va récupérer à chaque fois que l’on fait un paris. On le calcul en divisant le total de nos gains (ou perte) par la somme totale que l’on a misé (en un ou plusieurs paris). Si par exemple on fait 10 paris de 100€ (on a donc misé 1000€ en tout) et que l’on a gagné 150€ de bénéfice, notre ROI est de 150 / 1000 = 15%. Un ROI de +5% est considéré comme bon aux paris sportifs.

ROC (return on capital): le ROC correspond au retour sur capital. C’est en pourcentage la somme que l’on gagne à la fin de l’année en fonction de la somme que l’on a investi au début de l’année. Si par exemple on investit 1000€ dans les paris et qu’à la fin de l’année on a gagné 600€ en tout. Notre ROC est donc de 600/1000 = 60%

Shot (faire un shot): faire un shot est une expression venant du poker. Faire un shot est le fait de consacrer une petite partie de sa bankroll pour faire des unités de mise plus grosses que ce que nous permet le montant de notre bankroll actuelle. Si l’on est dans une période de chance durant le shot et que l’on gagne on continue de miser de grosses mises et si au contraire on est dans une période de malchance on reprend nos mises de bases si l’on perd le montant que l’on s’était accordé pour le shot.

Sure Bet: le surebet est une technique de mise consistant à parier sur tous les résultats d’une rencontres en assurant un bénéfice grâce au fait que les bookmakers ne se soient pas bien ajustés entre eux. Je déconseille fortement cette technique que n’utilise pas les parieurs pros (http://parieur-pro.fr/surebet/)

Tipster: un tipster est un pronostiqueur et un parieur qui analyse les matchs dans un ou plusieurs sport. Son analyse lui permet de détecter des values bet (des cotes mal ajustées par le bookmaker). Il vend ensuite ses pronostics à des parieurs qui veulent suivre ses paris. La vente se fait généralement par abonnement mensuel ou annuel. Suivre des tipsters est la stratégie que j’utilise personnellement pour gagner aux paris sportifs sur le long terme. La difficulté consiste à bien les sélectionner.

TRJ (taux de retour joueur): c’est la somme que le bookmaker redonne aux joueurs (les parieurs) en moyenne. Par exemple, en France le taux de retour joueur est de 85%. Cela signifie qu’en moyenne quand un parieur mise 100€, il recevra 85€ et perdra donc 15€. Un TRJ de 85% correspond en fait à une marge de 15% pour le bookmaker.

Unité de mise: c’est la somme que l’on va miser à chaque pari. Cette somme sera toujours sensiblement la même. On considère qu’il est bon que cette somme corresponde à environ 1 à 5% de sa bankroll. Au delà de 5% cela devient dangereux lorsqu’un bad run surviendra.

Value Bet: un value bet (ou une cote qui est value) est un pari ayant une espérance de gain positive c’est à dire que c’est un pari qui va nous faire gagner de l’argent sur le long terme. La raison en est que le bookmaker sous estime les chances de gagner d’une des deux équipes (ou joueur) et en jouant sur cette cote mal ajustée, on fait des bénéfices sur le long terme. Trouver des values bet peut être difficile et c’est pour cela que je rémunère de bons tipsters qui les trouvent pour moi.

Variance: la variance c’est la chance inhérente aux paris sportifs. En effet, dans les paris sportifs il y a une part de hasard (un but refusé, un poteau, un carton rouge etc) qui n’est pas maîtrisable par le parieur. Cela va entraîner des périodes de gains, de pertes et de stagnation. C’est cela que l’on appelle variance (http://parieur-pro.fr/variance-vous-ment/)

 

À propos de l’auteur

David Tennerel administrator

4 commentaires pour l’instant

SikaboPublié le1:42 - Sep 17, 2017

Salut à toi David… Comme je te l’avais dis je suis un débutant… J’essaye tout d’abord de connaître un temps soi peu les différents termes techniques… Alors je dois avouer que j’ai beaucoup de mal avec des termes comme asian handicap, goal Line in play,… Bref tous ces différents termes utilisés…
Je me demandais si tu ne pouvais pas m’aider dans ce sens…
Merci de me répondre…
Sikabo siye

    David TennerelPublié le8:21 - Sep 17, 2017

    Salut Sikabo,
    oui il y a pas mal de termes bien spécifiques 🙂
    Asian Handicap, c’est le fait de miser sur une équipe avec un handicap de but ou de point. J’ai écrit un article là dessus ça devrait t’intéresser: http://parieur-pro.fr/handicap-asiatique
    Goal line in play, c’est le cut sur lequel tu peux miser au cours d’un match. Par exemple, si il y a 2-1 dans un match de foot, le book te proposera souvent de pouvoir parier qu’il y aura 3 but dans le match ou alors qu’il y en aura plus. La goal line est à 3.5 (over ou under 3.5)
    N’hésite pas si besoins !
    David

SikaboPublié le11:38 - Mai 28, 2017

Comment identifier les bons tripsters???

Laisser un commentaire