Le handicap zéro : quand l’utiliser pour gagner ?

par David Tennerel

Très populaires à l’étranger, les paris à handicap sont plus techniques que les paris que l’on qualifie de “classiques”. Parmi eux le handicap zéro. Que signifie-t-il réellement ? Quelle stratégie adopter avec ce type de paris ? Voici nos éléments de réponse. 

Définition et fonctionnement du handicap zéro

Qu’est-ce c’est au juste ? 

Le handicap zéro s’applique au pari de type 1N2. Il rembourse votre mise en cas de résultat nul et correspond tout simplement au “Draw No Bet”. De manière générale, l’appellation pour ce type de pari peut s’avérer différente selon chaque bookmaker. « Remboursé si match nul », « résultat hors match nul » ou encore « Pari spécial 1 ou 2 » : tous sont équivalents du handicap 0.  

Winamax – Remboursé si match nul

Ce type de pari est très utilisé pour le football puisque seules deux issues sont possibles : victoire à domicile ou victoire à l’extérieur. Autrement dit, si vous misez sur l’équipe A, vous gagnez si elle remporte la rencontre, vous êtes remboursé si match nul et vous perdez si victoire de l’équipe B. Attention, le pari H.0 (handicap zéro) ne doit pas être confondu avec le pari double chance. Enfin, notez que dans un combiné, si un pari à handicap 0 se termine par un match nul, la cote de ce pari passe à 1. 

 

Intérêt pour ce type de paris 

Nous ne sommes jamais à l’abri, lorsque nous parions, d’une mauvaise surprise. En effet, une équipe peut très bien dominer les débats sans pour autant l’emporter. En passant d’un pari à trois voies à un pari à deux issues, le handicap zéro permet ainsi de réduire le risque de perte. Il « sécurise » statistiquement vos bet puisque vous avez deux chances sur trois de ne pas perdre vos mises. Alors certes, un match nul remboursement uniquement votre mise, mais ce genre de pari reste plus sécurisant pour votre bankroll. Mieux encore, cela peut même s’avérer avantageux sur le long terme pour chaque parieur.

 

Pourquoi les cotes à handicap zéro sont-elles basses  ? 

Les cotes à handicap 0 sont nettement inférieures à celles d’un pari simple 1N2. Comment expliquer cela ? En réalité c’est assez simple. En prenant moins de risque, vous réduisez tout bonnement la valeur de la cote. Le match nul étant exclu, les probabilités d’obtenir une victoire à domicile ou à l’extérieur sont en effet plus élevées. Le bookmaker ne pouvant gagner de l’argent uniquement dans un seul cas, rabaisse alors la cote pour y trouver son compte.

Handicap 0 sur Winamax

Ce type de scénario est généralement valable lorsqu’une équipe est largement favorite pour gagner le match.  En revanche, la cote du handicap 0 est généralement plus élevée lorsque le résultat final d’un événement est indécis. Parier sur ce type de pari est alors très tentant lorsque vous prévoyez une surprise mais que vous préférez assurer vos arrières.

Handicap 0 sur Winamax

Est-il alors conseillé de beaucoup parier sur les H.0 ? La réponse est oui. A l’unique condition d’avoir un taux de réussite assez élevé. Le but étant d’engranger suffisamment de gains pour être rentable sur le long terme. Et ce malgré que ce soit en moyenne de petites cotes. Enfin, sachez que les cotes pour les paris remboursés si nul sont quelque peu différentes pour les paris remboursés si nul. Leurs commissions étant beaucoup plus petites, vous retrouverez généralement les meilleures cotes pour ce type de paris sur les opérateurs étrangers du type PS3838 ou MollyBet.

 

Les types de sports sur lesquels parier

Si le football reste le sport privilégié pour les paris à handicap 0, ceux-ci sont applicables sur tous sports de types 1N2. Ainsi, des sports comme le basket, le handball, le rugby ou encore le hockey sur glace n’échappent pas à la règle. 

 

Rejoignez le club privé

Une augmentation de bankroll annuelle moyenne de 20% en suivant les pronostics football et de 79% en suivant les tipsters recommandés,. Les paris sportifs sont un investissement de très loin plus rentables que la bourse ou l’immobilier. Rejoignez-nous sur le club privé et commencez à investir avec notre équipe et toute la communauté dès maintenant. 

Cas d’utilisation et stratégie

Dénicher des values bet 

Nous l’avons déjà évoqué, la cote du handicap zéro est particulièrement peu élevée lorsque l’une des deux équipes est largement favorite. Néanmoins,  il est tout de même possible de trouver certaines value bet. Avec un peu d’analyse évidemment. C’est par exemple typiquement le cas lorsqu’un match s’annonce indécis. Les deux équipes sont proches mais certains indicateurs vous laisse à penser que l’une d’entre elles peut légèrement prendre l’avantage. Le cotes du handicap 0 étant relativement élevées en raison de l’incertitude de la rencontre – généralement au-dessus de 1,60 – il est alors intéressant de prendre le pari, tout en gardant une certaine marge de sécurité face au résultat final. 

 

Miser sur la victoire en plus du handicap 0 

L’une des meilleures stratégies en pariant sur le handicap 0 est de coupler sa mise avec un autre pari. Si vous voyez, après analyse, une équipe prendre le dessus sur une autre, sans que l’écart entre les deux formations ne soit abyssal, au risque de voir la cote du handicap trop faible, parier sur la victoire de votre favori en plus de votre pari remboursé si nul peut être une bonne option. Enfin, votre mise doit être ajustée selon la valeur de la cote et de votre confiance pour chaque pronostique. 

Exemple : Vous estimez que la France va l’emporter contre l’Argentine, mais qu’un match nul n’est pas non plus à écarter. Ce qui est certain, c’est que vous voyez la France ne pas perdre le match. Les Bleus sont cotés à 1,88 et son handicap 0 à 1,45. L’idéal est donc ici de miser à peu près le même montant pour maximiser ses gains tout en s’assurant une bonne sécurité.

 

Coupler votre pari avec un nul 

La cote à 1 en cas de match nul. Certains y voient la sécurité. D’autres un manque à gagner. Or, dans le cas d’un match à l’issue incertaine, doubler votre handicap zéro en pariant sur un match nul peut s’avérer être très fructueux. Cette technique se rapproche d’ailleurs de celle du pari double chance. Sauf qu’ici les cotes obtenues sont légèrement supérieures. De fait, quel que soit le résultat final de la rencontre, vos gains seront plus avantageux en jouant le handicap couplé du match nul que la double chance. Et ce alors que vous aurez engagé la même somme. 

Winamax – Combiné remboursé ou nul

 

Le handicap zéro dans un combiné 

Les amateurs de paris combinés apprécieront sans aucun doute cette stratégie. Car oui, faire une combinaison de plusieurs paris H.0 peut être une bonne idée. On minimise les risques sur plusieurs matchs et on obtient malgré tout une belle cote pour maximiser ses gains. Cette parade est d’autant plus judicieuse puisque vous bénéficiez de la couverture du match nul avec une cote à 1. Pour que votre combiné vaille le coup vous devez opter sur des matchs sur lesquels vous êtes confiant et qui propose des H.0 autour de 1,30. Ainsi en combinant trois rencontres à 1,30 vous obtiendrez une belle cote à 2,2. Bien utilisés, les paris à handicap zéro peuvent donc être très pratiques pour compléter certains tickets sans forcément augmenter les risques encourus. 

Créer sa propre couverture

De façon générale, les opérateurs de paris sportifs français proposent des cotes à handicap zéro beaucoup moins avantageuse que la même cote prise en deux fois en misant sur du 1N2. Ceci s’explique en partie par un taux de retour au joueur (TRJ) beaucoup plus élevé sur le marché du 1N2 que sur celui des handicaps. En ce sens, il est bien souvent préférable de créer son propre pari remboursé si nul. Vous pouvez l’effectuer grâce à des calculettes spécifiques pour les “draw no bet”. Mais également manuellement.

La stratégie de couverture à effectuer est simple. Placez deux paris : l’un sur votre favori, l’autre sur le match nul. La différence sur le montant de ces deux bet doit être suffisante pour vous rembourser. Pour cela, il vous suffit de diviser votre mise par la cote du match nul pour obtenir le montant qu’il faut placer dessus. Puis vous placez la somme restante sur la victoire de votre équipe. 

Exemple : Mise 100 € / Cotes : 2,5 – 3,3 – 2,7. Vous devez alors placer 25€ sur le match nul (100/3,3=30,3). Le reste, soit 69,7€ sur la victoire à domicile (100-30,3). Si le match se termine par un match nul, vous récupérez toute votre somme engagée (100 €). En cas de victoire vous gagnez 174,24€.

 

Conclusion

Les paris à handicap 0 ou “draw no bet” sont une bonne stratégie à adopter si vous êtes frileux et souhaitez vous lancer dans les paris sportifs. Un poil complexes au départ ils offrent aux parieurs une véritable sécurité pour leur bankroll. Les pertes sont statistiquement limitées et les chances de remporter la mise plus élevée. Et si dans l’ensemble, les cotes pour ce type de paris sont relativement différentes, plusieurs stratégies peuvent vous permettre d’obtenir des profits intéressants sur le long terme. 

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire