Comment avoir une bonne gestion de bankroll aux paris sportifs ?

ParDavid Tennerel

Comment avoir une bonne gestion de bankroll aux paris sportifs ?

Une bonne gestion de sa bankroll est un point souvent négligé par les parieurs débutants. Voyons aujourd’hui comment les parieurs pros gèrent leur bankroll et quelles sont les règles à respecter dans la gestion de bankroll pour à la fois gagner un maximum de revenus et en même temps rester en sécurité et ne pas faire banqueroute.

I- Combien doit faire ma bankroll ? 

gestion bankroll

Une bonne gestion de bankroll commence par un bon montant de bankroll. Il n’y a bien sûr aucune règle stricte quant au montant de votre bankroll. C’est très personnel et cela dépend de vos objectifs à court terme et d’où vous partez (en terme de compétences dans les paris sportifs).

De mon côté lorsque l’on souhaite débuter dans les paris sportifs je pense que 1000€ est le montant de bankroll parfait. Pourquoi 1000€ ? 1000€ c’est à la fois peu et beaucoup.

C’est relativement peu car cela ne vous mettra pas en danger dans votre vie si vous étiez amené à les perdre (normalement). En effet, lorsque l’on débute dans les paris sportifs on fait des erreurs (beaucoup) ce qui est normal puisque apprendre un nouveau domaine ne se fait pas sans faire des erreurs. Et dans les paris sportifs (comme dans certains autres domaines d’ailleurs) faire des erreurs coûte de l’argent. Avoir une bankroll qui se limite à 1000€ vous permettra de ne pas payer vos erreurs trop chères.

Cependant 1000€ c’est aussi beaucoup, en tout cas assez pour débuter sérieusement. En effet, 1000€ vous permet d’avoir une gestion de bankroll avec des unités de mises de 25€ ce qui permet d’amortir le coût des abonnements de vos tipsters payants.

Monter une bankroll au début peut s’avérer difficile lorsque l’on a des moyens plutôt modestes. Il n’existe que 2 solutions pour se constituer une bankroll qui est soit de mettre de côté de l’argent ou soit de faire cette méthode: méthode paris sporifs.

 

II- Combien miser pour avoir une bonne gestion de bankroll ? 

gestion bankroll

La règle de base que je vous conseille pour avoir une bonne gestion de bankroll, si vous deviez n’en retenir qu’une, et c’est d’ailleurs celle que la plupart des pros respectent est de ne miser qu’1% du montant de votre bankroll totale par paris.

Quelle est la raison de cette gestion de bankroll ? C’est très simple. Ne miser qu’1% du montant de votre bankroll va vous permettre de ne pas vous sentir mal ou en danger lorsque vous aurez un downswing c’est à dire lorsque vous aurez une période de malchance qui entraînera de nombreuses pertes. Ne miser qu’1% est une gestion de bankroll solide qui vous évitera de faire banqueroute, de supporter les down et de rester bien mentalement. Une gestion de bankroll sécuritaire peut ne pas vous sembler importante aujourd’hui si vous êtes débutant mais je crois que c’est ce qui fera la différence entre une personne qui réussira dans les paris et une autre qui finira par abandonner soit parce qu’elle a fait banqueroute soit parce que les swings seront trop difficiles émotionnellement. Une bonne gestion de bankroll est donc la clé (l’une des clé au moins) selon moi.

Prenons l’exemple d’un parieur ayant une bankroll de 1000€ mais qui décide d’avoir des unités de mise de 50€. Dès qu’il aura une mauvaise série, ce parieur sera sous pression. Si il perd 10 à 15 unités en un week end (ce qui peut arriver je vous assure) il aura l’impression d’avoir tout perdu et il aura une pression très importante pour ses prochains paris qu’il faudra absolument gagner pour rester dans la course.

La gestion de bankroll visant à miser 1% de celle ci à chaque paris est cependant une gestion de bankroll qu’il faut viser sur le long terme selon moi.

 

III- Quelle gestion de bankroll pour les petites bankrolls ?  

gestion bankroll

Je pense que miser 1% de sa bankroll lorsqu’on a que 1000€ cela risque d’être long de monter sa bankroll. C’est pour cela qu’il peut être intelligent d’augmenter un peu son unité de mise à 2.5% voire 3% de sa bankroll à chaque paris afin de faire grossir sa bankroll plus rapidement. C’est par exemple ce que j’ai fait lorsque j’ai débuté dans les paris sportifs. J’avais une bankroll de 1000€ et ma gestion de bankroll était alors de miser 25€ par paris soit 2.5% de ma bankroll. Je pense cependant qu’il ne faut jamais aller au delà de 3 ou 4% du montant de sa bankroll par unité de mise. C’est un très gros risque de faire banqueroute sinon.

 

IV- Quand et comment augmenter son unité de mise ?

gestion bankroll

Cette dernière question est intéressante. En effet, faut-il attendre d’avoir les 100 unités de mise requises dans sa bankroll pour pouvoir augmenter sa mise. Bien sûr que non sinon monter une bankroll digne de ce nom pourrait bien nous prendre très longtemps. Mais alors comment augmenter son unité de mise sans augmenter son risque ?

Une méthode qui nous vient du poker

Lorsque l’on souhaite monter de limite au poker c’est à dire jouer aux parties qui ont des sommes en jeux plus importantes on va faire ce que l’on appelle un shot à la limite supérieure (celle à laquelle on veut monter). Le principe d’un shot est simple. On va consacrer une petite partie de notre bankroll actuelle pour jouer à la limite supérieure (quelques caves de cette limite par exemple). Si on gagne au début et bien on s’installe à la limite supérieure (c’est parfait). Et si l’on perd la somme qu’on s’était fixée à l’avance, et bien on redescend à la limite inférieure afin de ne pas prendre de risque. Dans ce cas on retentera un shot lorsque l’on aura regagner la somme que l’on vient de perdre. Et ainsi de suite jusqu’à ce que l’on s’installe définitivement à la limite supérieure. Il est parfois nécessaire de faire plusieurs shots avant de s’installer définitivement.

Cette gestion de bankroll appliquée aux paris sportifs

Cette gestion de bankroll pour augmenter sa mise est tout à fait applicable aux paris sportifs. On peut en effet consacrer une petite partie de sa bankroll pour miser des montants supérieurs. Si les premiers paris sont gagnants on peut envisager de garder cette nouvelle unité de mise. Dans le cas contraire on reprend notre ancienne unité de mise jusqu’à récupérer nos pertes et on retentera plus tard le shot.

Par exemple, j’ai aujourd’hui au moment où j’écris ces lignes une bankroll d’environ 4000€ avec des unités de mise de 100€. J’envisage de monter jusqu’à 5000€ et lorsque j’y serai, je vais consacrer 1000€ de ma bankroll pour des unités de 200€. Que peut il se passer alors ? Soit je suis en « good run » et je gagne dès mes premiers paris et je continue alors de miser 200€ par paris. Soit je perds et ma gestion de bankroll m’imposera de repasser à des unités de mise de 100€ dès que j’aurai perdu les 1000€ que je consacrais à mon shot. Dans ce cas je retenterai des mises à 200€ lorsque ma bankroll aura atteint de nouveau 5000€.

Cette méthode permet d’avancer plus vite sans prendre beaucoup plus de risque car si l’on perd on redescend notre unité donc le risque de faire banqueroute reste extrêmement faible.

 

Conclusion

Je pense qu’il faut garder à l’esprit qu’une excellente gestion de bankroll consiste à miser au plus 1% de sa bankroll par paris. C’est un objectif qu’il faut essayer d’atteindre sur le long terme. Je pense aussi cependant qu’il serait trop prudent d’avoir cette gestion de bankroll lorsque celle ci est encore faible et que notre but est d’augmenter notre unité de mise le plus rapidement possible. Dans ce cas je préconiserais plus de miser 2 à 5% de sa bankroll et de tenter des shots lorsque l’on souhaite augmenter son unité de mise.

 

A bientôt

David

À propos de l’auteur

David Tennerel administrator

4 commentaires pour l’instant

ChristopherPublié le5:10 - Août 8, 2018

Bonjour

Je souhaite démarrer la nouvelle saison avec une BK de 1000 euros, répartis sur différents bookmakers.
BK qui servira uniquement au suivi de tipster (que j’ai choisi soigneusement).
Je vais en suivre 3/4 maximum sur cette BK dédié (chaque tipster va jouer entre 200 & 500 pronos dans l’année, soit un total d’environ 1500/1700 paris).

Ma question : Dois je jouer chaque mise en IC fixe ? (type 1 ou 2% par pari) afin de préserver ma BK ou suivre leur IC (de 1 à 5% globalement) ??
En suivant leur IC, ne va t’il pas m’arriver certains jours de miser un % important (10, 15, 20%) de ma BK totale, si ces différents tipsters envoient chacun de leur côté de nombreux bets ?
Mais si je me décide de jouer en IC fixe, je n’aurais pas les mêmes résultats et bilan qu’eux …

Si tu as un conseil à m’apporter je le prendrais volontiers.
Merci pour ton travail et tes différentes vidéos Youtube.

Christopher.

    David TennerelPublié le10:11 - Août 9, 2018

    Salut Christopher,
    oui c’est une très bonne question et ce choix est vraiment très personnel. De mon côté, je ne joue que en flat betting, je ne prends donc quasiment jamais en compte l’IC du tipster. Cela simplifie mon suivi et j’estime que les résultats sur le long terme sont plus ou moins les mêmes. Ne pas avoir les mêmes résultats que mon tipster n’est pas forcément un problème pour moi. On sera de temps en temps mieux que lui et parfois un peu moins bien à la fin de la saison. Sur le très long terme c’est quelque chose qui s’équilibrera.
    En espérant avoir répondu à ta question.
    Bonne journée
    David

AdrienPublié le4:35 - Août 4, 2017

Bonjour David,

Nouvelle question! 🙂

Les problèmes d’écarts de côtes ou d’absence des paris des tipsters suivis sur la plateforme où je joue m’amène nécessairement à considérer jouer sur différentes plateformes.

Quid de la gestion de bankroll: faut-il adopter une gestion de bankroll consolidée (ie, somme des bankrolls possédées sur les différents bookmaker), ou une gestion de bankroll individuel par bookmaker?

La 1ere hypothèse pourrait amener le parieur à être sec sur un de ces bookmaker amenant nécessairement des frais pour transférer une part de bankroll disponible sur un autre bookmaker.

La 2eme hypothèse impose de jouer des mises plus faibles (ex: mise à 1% de bankroll. 1000€ dispo sur le bookmaker A et idem sur B=2000€ de BK totale). Et pourtant des mises à 10€ soit 0,5% de la BK totale.

Quelle gestion devrait être adopté ?

J’aurais malgré tout tendance à pencher pour la 2eme solution.

Cdlt,
Adrien

    David TennerelPublié le11:33 - Août 5, 2017

    Salut Adrien 🙂
    Je comprends ta question. Effectivement il est nécessaire de diviser sa bankroll sur différents bookmakers d’une manière générale. En revanche on continuera de jouer 1% de sa bankroll total. Par exemple si tu as deux bookmakers avec 1000€ sur chacun d’eux (donc 2000€ de bankroll totale) il faudra quand même jouer 20€ par pari (1%) peut importe le bookmaker sur lequel tu prends le pari. Si tu perds trop sur un des deux books et que tu gagnes sur l’autre il faudra ensuite faire un virement entre les deux. Les frais restent assez minimes d’une manière générale.
    En espérant avoir répondu à ta question Adrien 🙂
    David

Laisser un commentaire