Dans la tête d’un PARIEUR PRO avec Antoine, (Ep2)

par Thibault Verron

Salut à tous, c’est Antoine. Je suis très content de vous retrouver pour un second épisode sur le quotidien d’un parieur pro. Le thème du jour ça va être les outils que j’utilise au quotidien en tant que parieur. Alors ils sont plus nombreux que ce à quoi on peut s’attendre.

 

Avoir ses propres fichiers de suivi

On n’a pas forcément que les sites de paris, même si c’est par ça que je vais commencer. On aura également beaucoup de sites d’informations sur internet. Et enfin mes propres fichiers. Je fais tout sur Excel. J’aurai le fichier de suivi, pour suivre sa bankroll et ses résultats et les fichiers de statistiques que je me suis créés à partir desquels je fais mes analyses. Pour terminer, les algorithmes, les macros pour m’aider aussi dans dans les tâches un peu répétitives. Ça c’est plus récent. Cela fait qu’un an, un an et demi que je me suis lancé là-dedans.

 

Ou recueillir ses informations ?

Sans plus attendre, les sites de paris. Je vous les avais déjà montré la dernière fois. Alors la plateforme Mollybet. Ici, j’ai trois intermédiaires différents. C’est trois fois la même chose. Ce qui est intéressant notamment, c’est qu’on peut voir l’évolution de la cote. Ici par exemple, en Islande. Keflavik Kr, j’ai pris un handicap laquelle fabrique -10 soit 1,95 miss 40. C’est dans ma stratégie handicap où je suis en test pour l’instant. Le -10 qu’elle applique actuellement il y a 1,77 et on peut voir ici comment s’est comporté cette cote. Vers le 6 juin, hier à 15h56 la côte a été plutôt stable.

Moi je les prises à cet instant-là. 1,95 donc c’était aujourd’hui. Le 7 à 9h45 à peu près. Une mise de 40 euros qui était pas loin de la mise max. La cote est passé de 1,95 à 1,77. L’ouverture, ça je le suis énormément. Depuis elle n’a pas trop bougé.

C’est toujours intéressant d’avoir ces petits graphiques comme ça si jamais on arrive sur un marché on peut voir l’évolution. Savoir comment s’est comporté le marché avant. Ça peut notamment donner une information : imaginons, je prends un truc au hasard. Là potentiellement je pourrais me dire la cote elle est passée de 1,9 à 2,1. Est ce que ça ne cache pas une information ? N’y aurait-il pas des absences du côté de Gilboa Galil puisque la leur cote a monté. Ça me donne comme information que les gens pariaient un peu plus sur l’équipe à domicile ici. Donc voilà trois fois ce cycle là.

J’utilise également mon PS38. Ici c’est à peu près la même chose. Je n’ai pas mon VPN donc je ne peux pas me connecter mais Orbitx ici, la copie de Betfair, la plateforme d’échanges. Tous les sites français ici que j’utilise. Alors la moitié des sites me limite à peu près. J’en utilise que la moitié mais bon il y a quand même des opportunités de temps en temps. Ce n’est pas à jeter. Cela fait quand même pas mal de sites de paris. Si on met tout bout à bout ,ça en fait un bon petit nombre.

Paris sportifs : comment gérer et augmenter sa bankroll ?

L’importance du suivi dans stratégie

Ensuite au niveau du fichier de suivi donc vous l’aviez déjà vu à peu près la dernière fois aussi. Bien sûr c’est très très important d’avoir un fichier de suivi de ces résultats. Notez chaque paris, la mise, la cote, gagné, perdu… C’est intéressant pour savoir où on en est rendu pour faire des analyses après en fin de saison quels types de paris me donne tel résultat etc.. Ça peut permettre d’affiner des stratégies. En handicap clairement ça va me servir d’avoir noté tout ça.

Là, j’approche des 3000 paris. Je vais pouvoir regarder quels sont mes résultats sur les H négatifs, c’est-à-dire les favoris. Quels sont les résultats sur les H positifs, les outsiders ici. Selon le calendrier, selon les résultats en playoffs. Je distingue pour l’instant, playoffs et championnat. Donc est-ce qu’en playoffs j’ai des meilleurs résultats ? Des moins bons résultats ? Selon la cote. Donc c’est très important d’avoir un fichier de suivi, il faut tout noter c’est-à-dire une mise, le match ici Phoenix-Denver, le championnat, ça c’est mon pari c’est Denver +2 en H positif, la cote: 2,49, la je mettrai le résultat quand le match sera terminé. Le pourcentage de réussite, les gains etc… Ce sont les unités. Donc fichier de suivi : important.

 

Les statistiques des équipes dans les paris sportifs

Fichier de statistiques ensuite. Les statistiques sur les équipes. Ici, j’ai toutes les équipes. Là, c’est un exemple en Argentine. J’ai toutes les équipes d’Argentine et puis je note en fait toutes les informations. Là le premier match : Atenas ils ont joué contre donc IC en fait, ce sont les initiales que je mets de l’adversaire, IC moi je sais que c’est Instutito Cordoba. J’ai le score, Atenas a perdu 71-81 le premier match, j’ai le pourcentage au tir, les points sur attaques rapides, le rebond. Plein de stats de basket compliqué comme ça. Je mets l’entraîneur, ça me sert d’avoir l’entraîneur pour mes analyses. D’ailleurs Atenas ils viennent de changer, ils ont prit le coach de Libertad. C’est pour ça que j’ai mis en vert Atenas pour faire attention.

Je m’intéresse aux joueurs aussi ça c’est tout nouveau. Je cherche toujours à m’améliorer et je m’intéresse. J’ai marqué les meilleurs joueurs à peu près par équipe selon un ranking que j’ai trouvé sur un site et ça peut être important notamment cette équipe là Argentino si je les mets en rouge c’est que les deux sont partis. Les deux meilleurs joueurs que j’ai noté qui étaient quand même très bon, qui mettaient les points. C’est le deuxième chiffre. Ici, 17,5 points 17 points. Les 2 sont partis ici donc attention Argentino aux prochaines saisons. Si on handicap, je ne vais pas partir sur eux. Puis sachant qu’ils perdent les deux meilleurs joueurs les deux, meilleurs scoreurs, je ne vais peut-être pas prendre Argentino over sur les premiers matchs ou au moins je vais me méfier. Donc toutes les stats ici des équipes.

 

Les analyses d’avant-match peuvent être utile

Et puis enfin le dernier fichier que j’utilise donc c’est les analyses. Ça c’est les analyses un peu pré-match que je fais moi même. Là c’est pour le 9 juin dans deux jours j’ai déjà fait les analyses. Le championnat, les matchs qui auront lieu, le cut, le handicap etc.. Ça je le préciserai plus lors de la prochaine vidéo qui sera plus focalisée sur cet aspect là qui est aussi très important. Donc là je ne m’attarde pas plus dessus.

 

Comment trouver nos données ?

Flashresultat


Ensuite, où est-ce que j’obtiens toutes ces statistiques ? D’abord on a Flashresultat. J’utilise la version anglaise flashscore.co. J’utilise la version anglaise parce que ça me donne au moins des cotes sur tous les matchs. Par exemple, pour celui en Islande qu’on a vu tout à l’heure, sur les sites ANJ on l’aurait pas. Cela veut donc dire que sur le flashrésultats.fr je n’aurai pas de cote. Je n’aurai rien. Juste le face à face. Et puis ça là, je n’aurais rien. Je n’aurais même pas de cotes.

Là, ça me le donne quand même. Je vois les cotes, en favori l’outsider, l’handicap. Le moins 10 que j’ai pris tout à l’heure, il est à moins 9,5 sur BetVector et William Hill. Et l’over/under qui m’intéresse je vois qu’il est ici par exemple à peu près juste sur tous les matchs. Flashrésultats est donc très intéressant pour voir les matchs à venir. Pour voir les résultats.

Puis ce qui est rigolo, c’est que sur les quatre matchs qui sont passés, j’ai parié sur les quatre. Sur les quatre en handicap, j’avais joué Puerto Montt à 2,89. Or, on sait qu’ils ont perdu de trois. Ici, j’avais Nelson Giants moins 2,5. L’handicap est passé très facilement. J’avais Atlanta ici à Minnesota, cote à 3 qui n’est pas passé. Puis dallas +9 qui est passé contre Seattle. Tout ça on les retrouve dans mon fichier de suivi. Voilà Atlanta ici contre Minnesota, ils ont perdu de 20 points, c’est rouge. Dallas Wings +9 contre Seattle j’avais un H plus de +9 une cote à 1,96 c’est gagné etc…

Et flash résultats me donnent aussi des statistiques de ce match là en Nouvelle-Zélande. Ça fait que un an ou deux ans que l’on a. Avant Flash résultats ce n’était pas tout ça. Ce qui est vraiment très bien c’est qu’on a les joueurs ici, les line up, les titulaires, les entraîneurs. S’il y a un changement d’entraîneur ça m’intéresse de le savoir. Les statistiques du match aussi. C’est là qu’on abat le pourcentage au tir. Si j’arrondis 47-52. Si j’arrondis au pourcentage, les lancers-francs, toutes les statistiques : les tirs à deux points, les tirs à trois points, les rebonds, styles, turnover, fautes etc… Ça c’est des statistiques dont je me sers pour aller dans mon fichier des équipes comme on a vu tout à l’heure.

NowGoal

Autres sites dont je me sers. On va aller sur celui-là d’abord : NowGoal. C’est quasiment comme Flashresultats. On a les matchs et les résultats. On n’a pas les statistiques mais par contre l’intérêt par rapport à Flashresultats c’est qu’il y a plus de championnats. Par exemple là on a un match au Liban. Or, c’est un championnat que je fais pas mais Liban Byblos-Al Moutahed Tripoli n’est pas ici. Lebanon, on l’aurait normalement entre l’Italie et la Lituanie. Et il est ici. Donc si jamais je voulais l’analyser, là c’est pas le cas parce que je ne fais pas ce championnat.

En cliquant sur le match, j’ai des informations : les derniers matchs de l’équipe 1, les derniers matchs de l’équipe 2. Je m’en sers moins mais voilà. On a des championnats comme l’Iran et le Liban. Le Japon en deuxième division plusieurs championnats comme ça intéressants.

Eurobasket

Et l’autre site aussi principal. Alors je ne sais pas comment l’appeler parce qu’en fait si je vais sur la page Europe c’est Eurobasket. Si je vais sur la page Asie c’est Asiabasket. Je l’appelle un jour Eurobasket, un autre jour Asiabasket. Tiens voilà, je tombe sur le Liban justement. Le fameux match du Liban je l’aurais ici, Asia Lebanon.

Là j’aurai aussi les matchs du Liban. C’était Byblos contre Moutahed. Je pourrais cliquer sur Byblos par exemple si je veux analyser. J’ai les joueurs, le 5 type, les stats des joueurs. Je verrais que le meilleur joueur si je regarde par le ranking par exemple. C’est lui 15,8 points et 12,8 de ranking. Leur dernier match sera sur le site et j’aurais des statistiques. Si je clique sur le dernier match, ils ont gagné 70-62 contre Anibal. J’ai les stats: les tirs, les trois points, les lancers-francs, les rebonds, les turnover etc…. Donc ce site là est vraiment très intéressant.

Les sites officiels des équipes

Alors ensuite, on a aussi les sites officiels des équipes. Là je suis sur le site de l’Argentine. En fait, avant je me servais beaucoup des sites de chaque ligue. Flashresultats justement n’avait pas les statistiques comme on l’a vu. Maintenant Flashresultats regroupe finalement quasiment les stats de tous les matchs. Enfin de tous les championnats sauf certains. Le Liban par exemple. Si je le faisais je ne l’aurais pas. Je sais que la Russie en deuxième division je ne l’ai pas. Le Japon je ne l’ai pas. Donc à ce moment là, j’irai sur le site officiel.

L’Argentine je peux y aller aussi quand même. Je sais que les matchs sont ici « resultados ». Je prends un match au hasard : Atenas-Quimsa. Ça me donne leurs statistiques. Un truc que j’ai en plus quand même que j’ai pas sur Flashresultats, un élément dont je me sers c’est ça : points sur contre-attaque. Souvent c’est mid fast breakpoint, les points sur attaques rapides. Moi qui suis sur les over/under c’est une statistique intéressante. Une équipe qui met beaucoup de points en contre-attaque c’est qu’elle est a priori plutôt rapide, plutôt offensive. Donc là on a 10-18 sur ce site là. C’est donc pour ça que j’ai quand même en favori le site officiel de chaque ligue.

Cela on le retrouve finalement dans mon fichier de suivi des équipes. Donc Atenas ici, Quimsa. C’était en début de saison. C’est le deuxième match ici. Voilà, QII c’est Quimsa qui est là et donc j’ai tout les stats qui sont notées. 66-86 c’est le score donc Atenas en premier ils ont perdu 66-86. Le pourcentage aux tirs c’est ça 36-43. Donc ce sont les choses qu’on retrouve ici en 36-43. Alors c’est 35 %. C’est une histoire d’arrondi. J’ai dû faire un arrondi qui est peut-être pas le même que le site ici. Les fameux points sur attaques rapides ils sont là : 10 et 18. Donc voilà tous ces sites là Flashresultats, EuroAsia, le site officiel de la ligue ça permet de compléter ça, qui après me sert de base pour faire des analyses.

Suivre les blessés avec DonBest

Alors ensuite on va partir sur internet on va poursuivre. Un autre site dont je me servais beaucoup. Moins maintenant. C’est le site des blessés. J’ai pris un exemple sur DonBest. Ça donne les blessures WNBA, le championnat américain féminin, la NBA féminine. En fait sur Flashresultats on a quand même les absences des joueurs mais malheureusement qu’en NBA. Par exemple Brooklyn. James Harden normalement il est absent. il s’est blessé. Là j’ai l’info, James Harden absent à Brooklyn. C’est une info quand même assez importante à avoir, c’est un des meilleur joueurs de l’équipe. On a ça que pour que pour la NBA.

J’aurais bien aimé l’avoir pour Barcelona-Tenerife. Ça m’intéresserait de savoir mais je ne l’ai pas. Pourtant c’est l’Espagne. C’est un grand championnat. Donc les sites de blessures alors je le fais globalement qu’en NBA. Cela donne des infos intéressantes. On voit que Los Angeles Sparks est quand même bien diminué. Il manque beaucoup de joueuses. Qu’est-ce que vous pourrez voir ? Bon Marine Johannes notre petite française qui ne va pas jouer à New York de la saison. Phoenix Mercury qui est pénalisé, Bria Hartley et surtout Taurasi qui s’est blessée il n’y a pas longtemps. C’est quand même des infos importantes. Là c’est deux joueuses importantes de l’équipe. Si on a l’info c’est mieux que si on ne l’a pas.

 

Comment analyser les variations de cotes ?

Ce dont je peux me servir aussi, alors ça je le montre mais je m’en sers beaucoup moins maintenant, c’était vrai à une époque pour anticiper les bet que je prenais en ouverture, je regardais souvent MarathonsBet. Mais y’en a d’autres. Je prends celui là mais il y a d’autres sites. Ça me permettait de prévoir un peu à quelles cotes sortiraient les matchs. Imaginons là, l’Argentine la deuxième division, imaginons que ce n’est pas sorti sur les sites que j’ai là. Je me dirai : attention faut que je me prépare, le cut a priori va sortir à 155 et demi. Donc je peux déjà faire mon analyse et me préparer au fait que ce sera ça a priori la valeur d’ouverture.

L’ouverture et la fermeture des cotes

C’est pour ça que je me servais beaucoup avant de MarathonBet. Beaucoup moins maintenant. Oddsportal que vous connaissez probablement. Oddsportal répertorie toutes les cotes de tous les matchs. Ça c’est intéressant par exemple pour la cote de closing. C’est un élément qu’on peut regarder. Ici, quand j’étais toujours en test sur les handicaps, ça c’était mon fichier de 2020, je notais plus la closing mais je devais la noter. Je pense qu’en octobre je devais la noter vu que c’est une stratégie où je débutais. Ça c’était ma cote : 1 ,847. Et là, je notais la cote de clôture : 1,62. Si j’anticipe bien le marché comme c’est le cas dans cet exemple, ça m’encourageait à continuer. Probablement que mon bet était intéressant.

Le deuxième est très intéressant. J’ai pris une cote à 2,03 qui a fini à 1,58. Des fois j’anticipe mal. Là, j’ai pris une équipe à 2,88 qui a closé à 3,55. J’ai arrêté de le faire parce que finalement je me suis rendu compte que globalement je battais la cote moyenne. On peut même le regarder. On va voir si c’est le cas dans cet exemple là. Je vais le faire là. Je note donc la cote moyenne. C’est BM 1, faire la moyenne des valeurs de BM 1 jusqu’à BM 186. La cote moyenne, elle était donc à 2,13 et la cote de clôture était à 2,04 voilà sur cet échantillon. 180 paris c’est pas non plus explosé la closing mais c’est quand même la base. C’est rassurants de prendre des paris et d’avoir raison par rapport au marché. Donc voilà, là, c’était une petite anticipation.

Acquérir de l’expérience pour mieux parier

Ça j’ai arrêté de le faire parce que maintenant je suis convaincu que je bats régulièrement la closing. Ça c’est une info qu’on peut retrouver. Par exemple Seattle-Dallas. Regardez Seattle-Dallas. Moi j’ai pris le +9 Dallas wings 1,961. Ai-je bien anticipé cette cote là ? Donc on va dans Asian handicap. Ça c’est le -9 Seattle, donc le +9 Dallas il se trouve ici 1,93. Cela n’a quasiment pas bougé.

Et puis si je regarde l’autre par curiosité : Minnesota-Atlanta. J’ai pris Atlanta à 3,04. J’étais gourmand, on tente des grosses cotes. Atlanta à 3,04 qui pour le coup était très bien anticipé avec une clause à 2,46. Moi je l’ai pris quasiment au maximum. Je ne sais plus à quel instant je l’ai pris mais quand on voit l’évolution des cotes, j’ai dû le prendre avant minuit. Là, voilà. J’ai perdu. Mon bet est perdue. Atlanta s’est fait éclater de 20 points. J’avais une cote quand même bien au-dessus de la côte de closing donc ce qui est quand même un élément encourageant.

BetExplorer c’est exactement comme Odds Portal. C’est pour ça que je l’ai mis là mais bon c’est exactement pareil. C’est un comparateur de cotes, c’est exactement la même chose Minnesota-Atlanta j’aurai la même info. Pinnacle ici cote le closing d’Atlanta à 2,46. Moi j’utilise par réflexe Odds Portal même si c’est exactement la même chose ici.

 

Blogabet : une bonne alternative pour suivre son roi

Au niveau de mes outils. Il y a aussi mes outils en tant que tipster. Pendant très longtemps je suis passé par la plateforme Blogabet. Je peux revenir sur ça. Blogabet, mes résultats, ma courbe etc… les statistiques… C’est désormais moi qui fais mon propre fichier de suivi puisque je ne passe plus par Blogabet. Mon fichier de suivi il est ici. On arrive en fin de saison quasiment, donc à peu près 400 bets. La saison est excellente. 7% de ROI c’est excellent. Après il y a énormément de chute de cotes. Ça peut permettre de faire une parenthèse.

Suite à ma première vidéo il y a plusieurs personnes qui m’ont contacté, qui étaient intéressés pour me suivre sûr ce service là, où je disais que je passais par Telegram. Les chutes de cotes sont vraiment énormes donc le nombre de places est limité. C’est plein depuis un moment donc je ne prendrai pas de nouveaux abonnés, j’en suis désolé mais je ne peux pas accepter tout le monde sinon c’est pas possible de suivre.

C’est déjà très dur à suivre donc clairement je ne peux prendre personne en plus. On voit le fameux match que j’avais la dernière fois. C’était celui-là au Japon quand j’avais mis les résultats: Brex-Chiba Jets. L’under. Donc voilà on était bien rouge on sortait d’une mauvaise période avec quasiment que des défaites et puis depuis on a fait quasiment que des victoires. Donc ça c’est pour l’activité de tipster.

 

N’oubliez pas les forums

Autre chose sur internet. On va poursuivre avec tout ce dont je peux me servir pour avoir comme informations. Alors il y a un forum que j’utilise. J’ai mis celui là. C’est vraiment pour faire un clin d’oeil à mes débuts. Pronosoft, vous connaissez probablement. Certain en tout cas. C’est un forum francophone qui débat de plein de choses, du sport, du foot, des paris sportifs, des bookmakers… Et en fait c’est le premier forum que j’ai vraiment consulter. C’est pour ça que j’ai voulu le mettre par curiosité même si je ne le consulte plus du tout. Mais bon, c’est pour faire un petit clin d’oeil.

Par contre celui que je consulte régulièrement c’est celui-là, SBR forum. Donc là, on a vraiment plein d’infos. Les deux rubriques qui m’intéressent ce sont : sportsbooks & the industry. On a plein d’informations sur beaucoup de sites etc… Si l’info est dans le betting normalement elle sera ici. C’est très actif. Le 4 juin et on est le 7 quand je fais la vidéo. Il y a énormément d’informations. Evidemment je lis pas tout mais je regarde juste les titres de temps en temps. S’il y a un titre qui m’interpelle, je peux consulter ce que ce que disent les gens. Et puis sinon celui-là peut être pas mal aussi. Là ce sont des gens qui peuvent débattre de stratégies. Tout est en anglais par contre. Je n’a pas regardé avant la vidéo donc j’imagine qu’il n’y a rien de spécial. Ça, c’est un forum que je consulte quand même régulièrement.

 

Le Blog privé de parieur pro pour davantage d’interactions

Dans les choses que j’utilise aussi, je suis sur la communauté de David, c’est son club privé. J »interviens sur le site. J’échange avec des membres là-bas. C’est toujours intéressant d’être plusieurs que d’être tout seul clairement. On apprend toujours des choses, on a toujours des choses à apprendre. Et même si je vis de mes paris, ça ne me déplaît pas d’être là. J’apprends des choses, je partage mes connaissances mais en retour j’ai aussi des choses qui m’aide à m’améliorer. Très intéressant : des sites d’informations sur les équipes.

 

Les sites d’information sportif comme autre source

Alors j’ai mis l’Equipe mais ça peut être d’autre sites. Ça je consulte régulièrement aussi. Voilà l’info James Harden qui est blessé on a ici, du côté des Nets. Sinon les twitter des clubs. J’ai fait une petite recherche vite fait. Je m’en sers notamment en début de saison pour essayer un peu de voir les matchs amicaux. Les matchs amicaux ils sont rarement sur Flashresultats. Ils ne sont pas toujours non plus sur NowGoal. Il y a déjà plus de matchs amicaux qui sont présents ici que sur Flashresultats. C’est important d’avoir les matchs amicaux en début de saison, ça donne une première indication sur la forme des équipes. Donc ça me donne les premiers résultats. Ici ce n’est pas le cas. On a pas de match amical. J’ai aussi trouvé une info sur ça. C’est une équipe au Japon. Ttwitter Shiga Lakestars dans google.

 

Twitter, une bonne alternative ?


Premier lien je tombe là-dessus. C’est leur twitter. Alors je ne parle pas japonais mais on peut trouver quelques infos notamment celle là: là je vois on parle de Shiga lakestars on parle ici d’un joueur et je vois que c’est pas le maillot de Shiga. Shiga c’est un maillot bleu. C’est Albirex, donc Albirex je sais que c’est Niigata du coup ça en fait je me dis que c’est peut-être un transfert. Je ne parle pas japonais, google translate est mon ami donc j’ai traduit ici le tweet.

Effectivement transfert d’informations, un joueur de Niigata ici va à Shiga lakestars. Donc maintenant que je m’intéresse aux joueurs, ça m’intéresse d’avoir ces infos là. Après on peut aller voir du coup dans ce fameux site Asiabasket. Je repère le nom du joueur Shotaro Hayashi. Est-ce que c’est un bon joueur ou pas? Si c’est le meilleur joueur de Niigata qui s’en va c’est une info importante à avoir quand même pour la prochaine saison. Donc Niigata qui a été très décevant cette année, qui est 9ème. Là c’est une équipe plus forte que ça habituellement. Je vais dans les stats des joueurs, j’ai encore oublié son nom, Shotaro Hayashi, il est là.

Alors ce qu’on peut remarquer c’est que c’est un joueur qui quand même était titulaire à Niigata. 54 matchs, il est parmi les joueurs qui ont joué le plus. En moyenne 22 par match. Par contre il a un petit ranking c’est vraiment pas terrible, cinq points par match. Les stats importantes ce sont ça, ce sont les points, les rebonds, les passes décisives. Donc en fait il joue mais bon en statistiques on ne se rend pas compte de son impact.

Si je trie par ranking pour avoir les meilleurs joueurs on pourrait penser qu’il est là. Mais non, pas spécialement. C’est le 6 ou 7ème joueur de l’équipe donc je considère que ce n’est pas une info très importante. Mais si ça avait été lui la Rosco Allen qui quitte Niigata pour Shiga Lakestars, ça aurait été important de mettre que Niigata a perdu son meilleur joueur et que Shiga Lakestar a recruté un joueur qui potentiellement pourrait être fort. Donc voilà le twitter des équipes ça peut servir.

 

Les macros et algorithmes : un gain de temps précieux

Pour conclure sur les outils, il y a deux choses un peu plus récentes : les algorithmes et les macros. Comme je suis sur les joueurs, on va commencer par les algorithmes. Je dis n’importe quoi, je vais commencer par les macros. Ici je note le nom des joueurs. J’ai pris le parti de prendre des joueurs qui ont un ranking de minimum 12 pour ne pas le faire à la main. J’ai simplement fait une macro. Je vais faire un exemple pour montrer à quel point quand même on peut gagner du temps.

Je suis sur le championnat d’Israël, je fais les championnat petit à petit donc je vais faire la première équipe : Herzlyia. L’utilisation d’une petite macro : en quoi ça fait gagner du temps ? Je vais sur israël, Herzlyia, ils sont ici Bnei Herzlyia. Je m’intéresse aux joueurs dans les stats. On a ici les stats de tous les joueurs. Si je le faisais à la main sans macro qu’est-ce que je ferais ?

Je ferai ça pour trier, je tri par ranking. Je regarde les gens qui ont plus de 12. Il y en a deux. Je devrais écrire à la main dans mon fichier excel : Coty Clarke 17,5 de ranking, 15,8 points, 6,3 rebonds, 3,3 passes décisives. Et je mettrai pareil pour le 2ème toutes ses statistiques. Voilà ce que je devrais faire si c’était à la main. Ils en ont que deux donc c’est pas très très long, enfin quand même. Je fais tous les championnats et j’ai toutes les équipes. Si je peux gagner du temps sur ça, autant ne pas s’en priver. Alors Eurobasket on ne peut pas copier les stats, je ne sais pas pourquoi ils ont fait ça. On est obligé de désactiver le Javascript en recherche dans la page. Comme ça je pourrais copier coller les stats ici. Donc ça c’est fait. Maintenant copier/coller.

Exemples

Je vais ici. Je me suis préparé une page spéciale. C’est celle là. Herzlyia, je mets le nom de l’équipe en question, j’ai mis ma case en jaune pour bien savoir où c’est. Copier/coller des stats, un raccourci clavier qui lance la macro que j’ai fait. En réalité, il va m’écrire ici le nom des deux joueurs avec toutes les statistiques que je voulais. Alors comme j’ai tous mes fichiers excel ouvert ça va peut-être prendre du temps. Normalement ça se fait en une seconde on va voir. Cela traîne un peu mais on voit que ça ce fait. Là il a trié tous les joueurs. Ça a quand même été assez rapide mais normalement ça se fait vraiment en une seconde.

J’ai les deux meilleurs joueurs ici qui sont déjà sélectionnés. J’ai même pas besoin de faire copier/coller, j’ai juste à la coller. Je l’ai réduit parce que c’est écrit en trop grand. C’est bon, Coty Clarke. Je sais qu’il a joué à merveille à Herzlyia, qu’il a 17,5 de ranking, il a mis 15,8 points, 6,3 passes décisives, 3,3 rebonds, le tout lors de la saison 2020-21. Pareil pour le deuxième on voit qu’il a fait 7 rebonds et 3,7 passes décisives.

On va regarder si on peut faire confiance, c’est lui 7 rebonds ici 3,7 passes décisives, 11 points, 16 de ranking. On parle là de Jakim Donaldson : 11 points, 16 de ranking. Je fais ça pour toutes les équipes et maintenant je sais que ce sont les deux meilleurs joueurs de Herzlyia. D’ailleurs si un jour j’ai une info qui passe Cody Clarke est blessé, je vais peut-être pas prendre Herzlyia en handicap. Peut-être qu’au niveau des cotes je vais me méfier. Je vais peut-être pas vouloir prendre un over si le meilleur joueur est absent. Donc ça c’est une petite nouveauté de cette année, je me rajoute les meilleurs joueurs comme ç par équipe.

 

Des outils pour faire face aux bad run

Dernier outil que j’utilise et qui est vraiment intéressant notamment lors de bad run puisque vous pouvez faire des simulations de variance, c’est Eclipse. C’est un logiciel de développement. J’avais appris a m’en servir lors d’une formation en informatique que j’avais suivi il y à quelques années. Je me suis souvenu de certains trucs. J’ai bidouillé un petit programme à ma façon pour pour faire mon programmateur de simulateurs de variances. On pourrait aussi faire sur ça excel mais ce serait beaucoup plus long. Là, une fois qu’il est fait, c’est très rapide.

Comment faire ?

Ce que je fais c’est que j’ai besoin de rentrer 3 données : un nombre de matchs, sur quel échantillon porte l’étude, une cote moyenne donc deux dans l’exemple et puis un ROI attendue du tipster ou de moi même, on va dire donc 5%. Ensuite je fais une simulation de 10 000 tirages. Je vais faire 10 000 tirages avec chacun 1000 matchs. Avec évidemment le ROI de 5% ça me donne la probabilité de réussite.

Le ROI et la cote me donne la probabilité de réussite. C’est comme ça que je peux faire des simulations avec un nombre aléatoire. Ici math.random entre 0 et 1. Je ne détaille pas plus que ça le programme. Une fois que j’ai fait mes simulations je regarde si je suis positif, si je suis négatif, si j’ai gagné par exemple ici entre 10 et 20 u entre 20 et 30 u etc… Et à la fin c’est une synthèse de tous les résultats. Ce qui peut être intéressant c’est de le faire sur les résultats que j’ai eu.

Exemples

Par exemple ici sur Blogabet. Imaginons que c’est la fin de la saison. On s’arrêterait sur ce paris là qui serait le dernier. 407 paris, un gain de 28,83, ROI de 7%. On pourrait faire ça : 407 paris ici, alors la cote moyenne c’est à peu près 1,93 je la connais, la faut mettre le ROI que je pense avoir à très long terme. 7 % sur des milliers et voir des dizaines de milliers de paris sur le site asiatique c’est très très dur à tenir. Déjà je peux mettre 5 ce qui est déjà ambitieux. Faire 5% ce serait déjà un très bon résultat. Mettons 5 et regardons ce qu’il se passe.

Les deux cases que je regarde principalement ce sont ces deux là : probabilité de gagner, probabilité de perdre donc sur 407 paris, une cote moyenne 1,93 et un ROI de 5%, 86 % du temps on sera positif à la fin de l’année. C’est le cas, cette année tombe bien. Il y avait quand même un 13,14% de chances de négatif, ce qui n’est pas négligeable.

C’est un suivi de tipster, donc à l’année, 407 paris ce n’est pas en volume 2000 paris mais ce n’est pas non plus 100 paris seulement comme on peut le voir sur certains tipsters. Il ya quand même un risque d’être négatif à la fin d’année. 13,14 %, tout en étant compétent, et en tenant un ROI de 5%, c’est juste de la variance. C’est juste on n’a pas eu de chance. On est tombé sur les mauvais tirages. Voilà pour ces deux cases là.

Analyser la variance

Sinon, le cas spécial, c’est un peu pour voir si on a fait une bonne saison. Par exemple, on a fait 28,83. Je peux regarder, donc là c’est pas la bonne valeur. Admettons 28,83. Quelle est la probabilité que l’on fasse une meilleure saison que ce qu’on a fait ? Là, toujours pareil avec un ROI de 5%. Normalement ça doit arriver 34 % du temps, donc on peut dire qu’on a plutôt fait une bonne saison puisque la valeur d’ équilibre devrait être de 50 %. 34 % du temps on fera 29 unités ou plus et 65,66 % du temps on fera une moins bonne saison que celle-ci. Ça c’est tout à fait logique. Cest parce que j’ai mis un ROI de 5% et qu’en réalité on a fait une meilleure saison que le résultat attendu.

Rejoignez le club privé

Rejoignez-nous sur le club privé et commencez à investir avec notre équipe et toute la communauté dès maintenant.

Avec un roi de 5% sur 400 bet ça fait en moyenne 20 unités. En espérance, on sera à 20 unités chaque saison. Ici 28 ont fait de meilleures saisons. Si je mets un ROI de 7% logiquement on devra à peu près être à 50% dans mon cas spécial. Voilà cas spécial, aux arrondis près, ça veut dire 50% du temps on fera plus que 29. 50% du temps on fera moins de 29 parce que j’ai mis exactement le ROI de 7%. Voilà pour Eclipse qui peut être très intéressant pour faire des simulations de variances, tester des valeurs. On peut même voir les tranches. Toujours pareil l’échantillon part sur 400 bet.

Exemples

Par exemple, on peut voir que 27 % du temps on sera ici on sera entre 0 et … c’est pas la bonne valeur. C’était trop bas ici. Je vais remettre 5. On a vu que 34 % du temps on faisait plus que 29 unités. Alors 29 unités malheureusement je ne l’ai pas mis. Je décompose par vingtaine et là on a les probabilités pour chaque tranche de gains. Entre 0 et 20 unités, ça arrivera une fois sur trois. Entre 20 et 40 unités ça arrivera une fois sur trois aussi. Ici à peu près 15 % du temps on fera plus que 40 unités. Ce sera une belle saison. 15% du temps on fera plus que 40 unités.

Normalement on le retrouve justement si je mets 40. Ici, avec le cas spécial ça va à peu près de 15-16. Cas spécial ici donc ça donne 16. Ça correspond en fait à être entre 40 et plus de 100 villes. Plus de 100 villes ça n’arrivera pas. Faire plus de 80 unités, deux chances sur mille, il faut vraiment être très chanceux.

Si jamais on est négatif, à quel point ce sera négatif ? Donc on a 15% ou 14% je crois. 14 % du temps sera négatif. Dans 12% entre 0 et -20. Il y a vraiment 2. Il faudrait vraiment être poissard de tomber là dedans entre -20 et -40 mais ça peut arriver. Imaginons il y a 100 tispters, 100 tipsters comme moi qui ont les mêmes compétences, qui font 400 bet à l’année.

Sur les 100 tipsters il y en a deux qui vont faire, on prend la valeur du milieu, qui vont faire -30 unités et ils seront autant compétents que les deux ici qui auront fait 78. Alors que n’importe qui va dire que le mec qui a fait 78 est un excellent tipster et ils vont le re suivre l’année prochaine. Ils vont dire qu’il est trop nul. – 38 sur 400 bet ils vont dire c’est n’importe quoi. Alors c’est que de la variance on est dans des valeurs un peu extrême et 2% c’est quand même assez rare.

 

Conclusion

Donc voilà tout ce que je peux faire avec ce dernier outil qui est vraiment très intéressant pour se rassurer en période de bad run, pour tester comme ça différentes stratégies. Je reviendrai sur ça plus tard. Je pense qu’il y a pas mal de simulations qu’on peut faire. Les résultats parfois nous surprennent. Là je ne le fait pas mais la cote moyenne ça a une très très grosse importance surtout ces résultats là.

Donc voilà les outils que j’utilise, c’est assez complet. Pour faire un petit récap. Les sites de paris qui sont quand même la base. Le fichier de suivi des résultats qui est très important pour suivre ses résultats, pour faire des analyses à la fin de la saison s’il ya des choses à ajuster. Le fichier d’équipes, ça c’est pour faire mes analyses donc très important aussi. Et toutes les informations, tout ça on pourrait le considérer comme des sites d’information. Le site de la ligue, les blessés et puis voilà quoi le twitter des équipes etc…

Bien écoutez j’espère que cette vidéo vous aura plu et puis moi je serais content vous retrouver pour une prochaine vidéo. Salut. Bonne journée.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire