Dans la tête d’un PARIEUR PRO avec Antoine (Ep 1)

par Antoine

Salut a tous nouvelle vidéo aujourd’hui pour le blog parieur pro. Pour la première fois sur la chaîne publique je vais laisser la main à une autre personne pour faire cette vidéo. Il s’agit d’Antoine.

 

Nouveau projet pour la chaîne Youtube

Antoine, c’est l’un des plus gros parieurs professionnels français. Il est spécialisé sur le basket. C’est un ami depuis plusieurs années. J’avais fait plusieurs vidéos avec lui. J’avais aussi analysé sa courbe de gains. Ce sont des vidéos que vous pouvez retrouver sur la chaîne youtube par parieur pro. Antoine me disait qu’il avait besoin d’un nouveau challenge professionnel.

Il avait envie de partager un petit peu son travail. Je lui ai donc proposé naturellement de le faire sur la chaîne parieur pro. Dans cette vidéo – la première très probablement d’une longue série avec Antoine – c’est l’occasion de poser les bases, de se présenter. Il va vous donner un exemple de paris qu’il va prendre. Il va vous montrer un petit peu ses résultats, ses fichiers excel, etc.

L’idée c’est juste de faire connaissance. Qu’Antoine vous parle un petit peu du projet. Des vidéos qu’il a envie de faire aussi à l’avenir. Celles-ci seront par la suite un peu plus structurées. Il vous montrera vraiment, plus profondément, la façon dont il travaille. Je vous laisse apprécier cette vidéo. C’est parti !

 

Présentation d’Antoine

Salut à tous ! C’est Antoine du blog parieur pro de David Tennerel. J’avais fait une interview il y a peut-être deux ans sur sa chaîne Youtube que vous pouvez retrouver éventuellement. Je mettais présenté. Je suis un parieur professionnel depuis quelques années. On avait échangé justement sur ma façon de faire, mon profil, d’où je venais, etc.

Globalement, cela avait beaucoup plu aux gens qui avaient suivi cette interview. Ça m’avait aussi intéressé de le faire et du coup j’avais envie d’intervenir un peu de temps en temps sur la chaîne de David. Je pense de mon côté qu’on est en fin de saison. J’ai moins de paris de paris à faire. J’avais besoin d’un nouveau challenge. De faire quelque chose de nouveau, qui change un peu. Donc étant donné que je suis passionné des paris sportifs et que j’en vit depuis six ans, ça me paraissait normal de partager certaines choses ici sur la chaîne. Voilà, je me lance ici sur cette première vidéo.

Je présente rapidement ce que j’ai envie de faire sur la chaîne en intervenant de temps en temps. Cela sera juste une vidéo de présentation. Je vais faire défiler quelques écrans de mon quotidien. Cependant je ne vais pas spécialement les commenter. Je reviendrais dessus dans des futures vidéos. J’ai préféré ne pas montrer mon visage à la caméra. Je n’aurai pas été forcement à l’aise dans un premier temps.

Je débute on va dire sur Youtube. Et puis ce qui est quand même de plus intéressant c’est de voir le contenu. Ce que je fais. Pour moi c’est bien plus intéressant pour vous de voir ces écrans plutôt que comme mon visage. Voilà pour cette petite explication. Je préfère me concentrer aussi sur le sur le fond, plutôt que sur la forme. Je ne vais pas faire des montages vidéos de fou. Ce sera sûrement très joli mais je préfère plutôt me concentrer sur le message que je souhaite faire passer.

 

Montrer le quotidien d’un parieur pro

Pour commencer je peux me présenter quand même très rapidement, même si je l’ai déjà fait lors de l’interview. Je vais vraiment essayer d’être très bref. Me présenter très rapidement. Expliquer quand même comment on fait pour gagner aux paris sportifs. Très rapidement aussi. Détailler les idées que j’ai pour les prochaines vidéos qui seront sur la chaîne dans les jours ou les semaines à venir. Je pourrais prendre un pari en direct s’il est toujours présent. On fera un petit point aussi des résultats sur les matchs que j’ai du jour.

Le but de la chaîne quand même pour repréciser ça d’abord en premier. Ça m’intéressait de partager mon savoir, mes connaissances. Je me suis dit : « qu’est-ce qu’il se passe sur Youtube. Qu’est-ce que moi en tant que parieurs débutants peut-être j’aimerais bien de trouver sur Youtube et que finalement je trouve assez peu ?« . Des personnes qui donnent des conseils, il y a énormément de chaînes. Parieur pro en est une. Le contenu est assez riche sur les paris sportifs sur YouTube. Par contre, quelque chose que je ne trouve pas ou très peu, c’est finalement le quotidien d’un parieur professionnel. Il y en a quasiment pas. Beaucoup de gens donnent des conseils, etc… C’est très intéressant. Mais vraiment quelqu’un qui gagne sa vie, qui vit départ qui filme ses écrans comme je le fais actuellement il n’y en pas beaucoup.

 

Les questions que peut se poser un parieur débutant

Ici, ce sont clairement les sites que j’utilise pour parier. Là, on voit certains bet que j’ai pris. Je les montrerai tout à l’heure. Donc le but c’est de vraiment montrer le quotidien. Les analyses. La prise de paris. Découvrir les résultats. Comment on gère les bad runs, les good runs aussi, etc… Il y a plein de choses qui peuvent être intéressantes à partager. Je pense que ça peut être quelque chose qui ne se trouve pas forcément beaucoup sur Youtube et qui pourrait aux parieurs débutants.

A leur place, cela m’aurait vraiment plu de pouvoir observer quelqu’un qui arrive à s’en sortir, à vivre des paris. Alors bien sûr, je ne vais pas être prétentieux. Je vais montrer ma façon de faire. Elle n’est pas forcément la meilleure pour gagner. Il y a énormément de façon de faire différente pour gagner aux paris sportifs. Je vous en montre une. Celle qui moi me convient. Ce n’est pas parce que je fais comme ça, qu’il faut faire la même chose. Il ne faut pas forcément chercher à me copier. S’en inspirer éventuellement mais il y a d’autres façons de gagner.

 

Antoine, parieur professionnel depuis 2015

Petite présentation très rapide. Je suis Antoine, je m’étais présenté sur l’interview de David. J’ai affiché un Blogabet, que je ne tiens plus à jour. Les derniers pronostics datent de novembre 2020. J’ai arrêté en début de saison. En plus d’être parieur je suis aussi tipster. Je vends mes pronostics. Voici les derniers qui ont été mis. J’ai quitté la plateforme Blogabet mais je suis toujours tipster. Je passe désormais sur Telegram. C’est pour ça que mon Blogabet n’est pas mis à jour. On aperçoit quand même des bons résultats. Tout est Pinnacle. 1600 bets, 8 % de ROI.

Ici, la courbe de gains en fond d’écran que David avait analysé aussi sur sa chaîne il y a longtemps. Ça c’est une chose que je referai plus peut-être tard aussi, c’est-à-dire reprendre la courbe de gains depuis que je fais du betting. Depuis 2015. Elle a évolué. Ça c’est le début qui était d’ailleurs assez difficile. Cela sera sûrement l’objet d’une vidéo plus tard.

Mon parcours ? Donc comme je l’ai dit dans l’interview : prof de maths. J’ai une licence de maths, un master enseignement. J’ai enseigné 3-4 ans. Peut-être que le profil le matheux aide. Les paris c’est quand même beaucoup de chiffres.

 

Les compétences pour être un bon parieur

Les connaissances sportives

Pour enchaîner sur parieur pro et comment faire pour gagner aux paris, il y a pour moi trois principaux aspects. Je dirais qu’il y a l’aspect sportif. Il faut évidemment avoir des connaissances sportives. S’y connaître en basket par exemple.

Les aptitudes mathématiques

Il faut aussi à mon sens des connaissances mathématiques pour gérer notamment la variance et estimer la value. Il peut en effet y avoir des aspects mathématiques qui peuvent être intéressants. Alors je ne sais pas si c’est vraiment une compétence mais c’est pour moi un peu lié. Je dis souvent qu’être parieur est un mélange de connaissances sportives, mathématiques et financières. Il faut savoir gérer sa bankroll.

Les aptitudes mentales

Et puis le plus important, je dirais les compétences mentales. C’est clairement la chose la plus difficile. Tout est un peu lié. Mais tenir dans les moments difficiles, savoir qu’avoir un bad run c’est normal. Savoir ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. Accepter la variance, les mauvaises pertes. C’est quand même extrêmement difficile. Cela demande énormément de compétences. Celles-ci s’acquièrent avec le temps.

Je suis parieur pro depuis 2015 mais j’ai commencé à parier dès mes 18 ans. C’était en 2006-2007. J’ai mis huit ans. Alors je n’ai pas parié de manière très assidue pendant huit ans. Cependant, j’ai quand même mis huit ans, entre mon premier pari où je découvrais vraiment ce monde-là et le fait d’être gagnant. Après la différence par rapport à aujourd’hui, c’est qu’il y avait très peu de contenu. J’ai quasiment tout appris par moi-même. J’ai donc fait quasiment toutes les erreurs que l’on puisse faire. Maintenant on peut aller beaucoup plus vite. Notamment grâce à des clubs. Grâce à des chaînes Youtube. Grâce à des articles sur internet. On peut trouver énormément de choses.

 

Comment gagner aux paris sportifs ?

Comment fait-on pour gagner aux paris ? Je dirais qu’il y a deux façons. Deux manières de faire. On peut d’abord évoquer les méthodes sûres. David en parle dans ses dernières vidéos, à savoir les méthodes de surebet. On va profiter des promotions des books et des bonus avec la méthode 400. Il y a des méthodes sûres.

 

En revanche, ce n’est pas avec ces techniques que l’on va pouvoir en vivre. Ce sera des compléments qui seront toujours sympathiques. Après les surebet c’est quand même difficile à trouver. Et sinon la seule méthode pour gagner aux paris sportifs, c’est de jouer des value bet. Je ne vais pas refaire un cours entier sur le value bet.

Très rapidement, un value bet qu’est-ce que c’est ? Moi, ma spécialité c’est le basket. C’est pour ça que je suis sur un site où il y a des paris de basket. Un value bet, c’est tout simplement jouer une cote qui est trop haute par rapport à ce qu’elle devrait être réalité. Je vais prendre un exemple. Là, j’ai une cote qui est très bien anticipée. Battre la closing ne veut pas tout dire.

Exemple d’un pari value

On est sûr le match Le Mans Vs Orléans. J’ai en ouverture – je joue beaucoup en ouverture, je vous montrerai comment – un over 161 et demi à 1,819 de cote. Une petite mise là à 400 euros. C’est ma mise « classique« . Combien vaut la cote alors qu’on est à trois heures du match ? En fait, elle n’est même pas disponible.

J’ai l’over 161 et demi ici à 1,82. Maintenant, j’aurais à peu près l’over 166. Ça paraît pas grand chose. Sur un match ce n’est pas tant que ça. Il n’y a que 4-5 points sur 160. Le pari ne va pas être gagnant d’avance. Mais là en terme de value bet il y a de grandes chances que ce pari là en soit un. Je suis payé un over 161 et demi à 1,82 alors que la cote n’existe même plus.

Là, c’est les cotes des sites asiatiques. On peut deviner à la louche que ce serait 1,55 peut-être. Donc la façon d’être gagnant, c’est d’avoir des belles cotes. Si cela, ça vaut 1,55 en vrai voire 1,60, à long terme ça ça me rapportera. Ce n’est pas dit que le match sera gagnant mais à long terme ça me rapportera.

 

Analyse de paris sportifs

Ici, je n’ai pas énormément de paris en cours. En pleine saison, j’en ai beaucoup plus mais là, on est est en fin de saison 1. On peut regarder quelques-uns. Donc là, Châlons-Reims Vs Monaco. Over 159 à 2,02. L’over 159 n’existe plus non plus. Il n’est même plus proposé sur Pinnacle. On a l’over 159 et demi à 1,68. Donc l’over 159 aurait été à 1,65. J’ai alors une cote à 2,02 qui vaut 1,65. C’est un excellent pari.

Ce n’est pas tout le temps ainsi. Mais pour gagner c’est ça. C’est pratiquement le cas sur tous mes tickets. Là j’ai un under 170 à 1,78. Tenerife Vs Burgos. Je vais avoir maintenant l’under à 168. Ce n’est que deux points d’écarts. Sur un match ce n’est pas grand-chose. Par contre si on le fait calcul sur tous les matchs c’est une très grande avance.

Je n’anticipe pas très bien le marché à chaque fois. Un exemple qui est raté. Under 170 à 1,94 qui désormais vaut 2,07. C’est un pari que j’ai pris en ouverture et qui est pour demain. New Zealand Breakers Vs Cairns en Australie. Pour moi il est très intéressant. Et ce même si pour l’instant les mouvements de cotes ne sont pas en ma faveur. Cela ne veut pas dire que c’est par mauvais bet. La closing sur un match, ça ne veut pas tout dire. En revanche à très long terme, se faire battre pour la closing ce n’est pas très bon signe. De manière générale, battre la closing c’est relativement un très bon signe. Voilà un peu pour les bets qui sont en cours.

 

Les stratégies de paris d’Antoine

Sinon, présenter ce qu’il y aura sur la chaîne. Voici des petites idées de ce qu’il y aura éventuellement plus tard. Ma première idée c’était de partager mon quotidien. C’est-à-dire mais mon fichier d’analyse. Les stats des équipes que j’utilise. Comment je prends des paris ? Pourquoi je prends des paris? Les règles que je me suis fixé pour avoir un cadre structuré et savoir où je vais. Les questions autour de la gestion de bankroll, des mises.

J’ai deux stratégies. Une sur les cotes en basket. C’est ma spécialité. Et puis j’ai une stratégie handicap. Je présenterai plus en détails ces stratégies. Ici c’est une stratégie en test sur les handicaps que je fais avec un algorithme que j’ai mis au point en décembre. Ça fait un an à peu près que je me mets sur les handicaps. Les cotes en basket je fais cela depuis cinq ans. Mon Blogabet qui est maintenant sur Telegram en tant que tipster c’est uniquement cela : des cuts, c’est-à-dire des under/over sur le basket.

Concernant la stratégie handicap, je l’ai mise en place pendant le confinement de mars de l’an dernier. Vu que quasiment tous les matchs de basket ont été interrompues – on avait qu’on avait juste du Nicaragua – je me suis dis : « qu’est-ce que je peux faire de mon temps libre pour m’améliorer ?« . En cut j’ai toujours des choses à améliorer mais je me suis demandé si ce n’était pas le moment de partir sur un nouveau marché. Je suis alors parti sur le handicap. J’y ai passé énormément de temps. Je ne vais pas en parler ici dans cette vidéo même si cela s’avère très intéressant. Il y a une stratégique quand même confirmé, ici, en tant que parieur pro. Et une stratégie « de tests débutant« . Les résultats pour le moment sont très bons, très prometteurs.

 

Le quotidien d’un tipster

Je parlerai également dans d’autres vidéos de mon activité de tipster. Il y aura quelques thèmes importants comme la variance, c’est-à-dire la part de chance. S’il faut faire ou non du volume. Les outils que j’utilise. On en voit une bonne partie ici. Mon avis sur les books ARJEL, dorénavant ANJ. Je ferai probablement une vidéo sur ça également. Tout comme sur les algorithmes, puisque je me suis lancé dedans. Personnellement j’utilise beaucoup excel avec des macros par exemple. Au final, j’ai pas mal de choses à partager en plus du simple quotidien de parieur professionnel.

 

Analyse de résultats

Pour terminer, pour justement évoquer le quotidien, on va finir par deux choses. D’abord mettre les résultats à jour. Il y en a un où j’ai le résultat sous les yeux. Je sais donc qu’il est gagné. L’autre je n’ai pas encore vu résultat. Je vais le découvrir en même temps que vous.

J’ai Brex Vs Chiba avec un under de 133 points . L’under est gagné très facilement, ça fait plaisir. Ça fait doublement plaisir parce que c’est un pari que j’ai proposé aux membres qui me suivent sur Telegram. On était sur une mauvaise série avec 3-4 pertes de suite. Cette victoire fait plaisir. On se relance sans trembler. Ça fait aussi plaisir parce que j’avais également joué Chiba en sec à 3,01. Une vraie belle cote dans ma stratégie handicap. Dernièrement on a eu beaucoup de rouge. Donc là, passer une belle cote à 3,01 ça fait plaisir. Chiba qui va gagner de 9 points. On met ça dans le fichier. Je reviendrai sur le reste des chiffres plus tard.

Il nous reste donc un match en Australie dont on va découvrir le résultat. Illawarra Hawks Vs Perth. J’ai ici moins de 163. C’est un cut, un under. Il est là. Il est gagné de peu. 160 points entre Illawarra et Perth. On peut toujours voir les stats : pourcentage, nombre d’action, etc. On ne va pas s’attarder sur ça. Les deux équipes ont été maladroites à trois points. A deux points ça va. Les lancers francs on va dire c’est normal avec 80 %. Bref, c’est un « perfect » pour cette première journée. Ce ne sera pas toujours le cas. Je ne cacherai ni mes gains ni mes pertes. Là, ça tombe dans un bon jour avec un 3 sur 3. C’est les seuls. Je ne pense pas à avoir de choses en cours.

 

Prise de paris en direct d’Antoine

Il y a un bet qui m’intéressait, si la cote n’a pas trop bougé. On va le prendre, elle est limite. Elle a un peu baissé depuis que j’ai commencé la vidéo. Tout à l’heure elle était à 1,90. Mamak Vs Samsung. On a une meilleure cote ici, donc ça va m’intéresser. Je vais aller chercher sur Singbet finalement. J’aurais une meilleure cote. Quitte à aller chercher une cote, autant prendre la meilleure. Ce n’est pas à vous que je vais prendre apprendre cela. Enfin j’espère.

Tout ce qui est au-dessus de 1,82, je prends. Et puis si jamais on ne peut pas, j’irai chercher la la cote de Pinnacle. Ce qui est intéressant sur Singbet c’est que l’on peut mettre plusieurs mises sans que la cote baisse. Cela n’a pas été le cas. J’ai placé 96 euros et la cote vient de baisser à 1,84. Ils sont un peu lents chez Singbet. Ça devrait enchaîner. Des fois on peut prendre deux mises sans que cela ne baisse. Je n’aurai pas plus ici. Singbet l’a baisse à chaque fois. 192 de placer. Il me reste 168 à placer mais pas sur cette côte-là du coup. Laquelle est intéressante ?

Je regarde par rapport à l’écart entre les cotes. Il y a quand même des grands pas. Il faut trouver un juste milieu entre la sécurité et la belle cote. Celui-ci me paraît intéressant quand même. Un under 164. Ça me plait. Je ne justifie pas mon choix, je le ferai plus tard. Je ne dis pas pourquoi je prends ce pari. On va voir la baisse de cote. 1,87 à 1,78. Ce n’est pas non plus une baisse énorme. J’ai fait une mise max.

Tenir à jour ses résultats

On va rentrer cela dans le fichier. Mamak Vs Samsung : under 164 et demi, 192 euros à un 1,855. On est le 1er juin. C’est de la deuxième division turque. 1,855 je crois le premier et 168 euros à 1,877 puis 164 points. Là tout est mis à jour. Ici ce sont mes gains du mois. J’ai gagné mes deux paris. Si jamais il y a 200 points je vais perdre normalement 360 euros. Effectivement c’est ce qu’il se passe. S’il y a 150 points j’ai gagné. Et si il y a pile 164 points, j’en ai un qui est remboursé. Ça c’est à 16h. C’est dans une heure et demie. Je n’ai rien de plus à dire pour aujourd’hui. Je vous souhaite une très bonne. A bientôt dans une prochaine vidéo.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire