Courses hippiques: est-il vraiment possible de gagner ?

ParDavid Tennerel

Courses hippiques: est-il vraiment possible de gagner ?

Les courses hippiques font parties des paris les plus joués. Elles sont toujours extrêmement populaires et pour la plupart des gens les courses hippiques font rêver. C’est pour beaucoup de personnes une éventuelle possibilité de gagner de l’argent facilement. Malheureusement, cela reste pour la plupart des gens qu’en apparence puisque 95% des parieurs perdent de l’argent sur le long terme aux paris sportifs.

Qu’en est-il donc des courses hippiques ? Outre le fait que jouer aux courses hippiques apporte du plaisir au parieur (normalement), est-il possible d’en faire une activité lucrative et rentable. Je vais vous exposer dans cet article mon avis sur la question: est-il vraiment possible de gagner aux courses hippiques ? Et si oui, comment gagner ?

 

I- Qu’est-ce que c’est gagner aux courses hippiques ?

Je vais commencer cet article en rappelant ce que j’appelle « gagner aux course hippiques ». En effet, gagner aux courses hippiques peut être interprété de plusieurs manières différente.

Tout d’abord, gagner aux courses hippiques ne signifie pas gagner une course ponctuellement. Gagner aux courses hippiques est une question de long terme. Cela veut dire être bénéficiaire sur plusieurs centaines voire milliers de paris.

En effet, n’importe qui (même un enfant) peut être bénéficiaire aux courses hippiques sur cinq, dix voire même cinquante paris. Avec si peu de paris dans un historique, la chance a un impact extrêmement grand sur les résultats. C’est seulement sur plusieurs centaines de paris sur les courses hippiques que vous pourrez calculer votre retour sur investissement (« pour tant d’argent que j’ai misé, voilà combien j’ai gagné »).

Je conseille un minimum de 400 paris de courses hippiques dans votre historique afin d’avoir une petite idée de ce retour sur investissement (ROI). Il est très fréquent en effet de se retrouver gagnant et très bénéficiaire sur ses cinquante premiers paris de courses hippiques et de ne plus l’être du tout au bout de 400 paris. Plus vous avez de paris dans votre historique, plus la chance « est lissée » et vos résultats deviennent de plus en plus représentatifs de votre vrai niveau dans les courses hippiques.

Une des raison pour laquelle il faut autant de paris de courses hippiques dans son historique est que les côtes sont généralement assez hautes c’est à dire autour de trois, quatre voire même beaucoup plus. Et d’une manière générale, plus les côtes que l’on joue sont hautes, plus la variance sera élevée et donc plus nous aurons besoins de beaucoup de paris pour faire disparaître le facteur chance. C’est toujours une question de long terme.

Pour comprendre, imaginez que vous lanciez une pièce de monnaie à pile ou face. Si vous ne la lancez qu’une seule fois, vous aurez soit 0% de face, soit 100% de face. La variance est donc énorme, c’est tout ou rien. Par contre si vous la lancez mille fois, vous n’aurez ni 100% de face ni 0% mais vous aurez de grandes chances d’avoir autour de 50% face. Le facteur chance à été énormément réduit. C’est donc pour cela que plus vous avez de paris (ou de lancer de pièce comme dans l’exemple) plus vos résultats se rapprochent du résultat théorique et donc de votre niveau.

Pour résumer cette partie, il faut juste comprendre que gagner aux courses hippiques, c’est avoir un retour sur investissement (ROI) positif sur plusieurs centaines de paris (au moins 400).

 

II- Gagner aux courses hippiques sur le long terme

Les paris sur les courses hippiques sont très spécifiques dans le domaine des paris sportifs. Il y a pour moi deux choses fondamentales à comprendre.

La première chose est de prendre conscience des marges que font les bookmakers sur les paris hippiques et la seconde est de prendre en compte le fait que vous ne connaissez pas à l’avance la côte qui sera retenue lorsque vous prenez votre paris sur la course hippique. Je m’explique.

 

  • La marge des bookmakers aux paris sur les courses hippiques

Il faut savoir que lorsque vous misez sur une côte et que vous faites donc un pari, que ce soit un pari sportif ou un pari hippique, et bien le bookmaker prend une marge. Cela signifie qu’il abaisse volontairement les côtes. Les côtes sont ainsi plus basses qu’elles ne devraient être en théorie et lorsque vous gagnez un pari sur une course hippique par exemple, et bien vous gagnez moins que ce que vous auriez gagné si le bookmaker ne prenait pas de marge. La marge du bookmaker est ce qui lui permet de se rémunérer et de gagner de l’argent.

Prenons un exemple simple pour comprendre sur un match de tennis:

Si deux joueurs ont exactement le même niveau, les deux ont donc 50% de chance de gagner chacun. Dans ce cas, les côtes théoriques (sans marge) devraient être de 2 contre 1 pour chacun des deux joueurs. Or j’ai pu observer que de manière générale, les côtes se situent plus autour de 1.80 contre 1 pour chacun des joueurs. Vous pouvez vérifier très facilement cela sur un comparateur de côte: http://www.comparateur-de-cotes.fr/comparateur/tennis

Là où je veux en venir, c’est vous montrer la différence des marges des bookmakers sur les sports traditionnels et les marges sur les courses hippiques.  Pour information, la marge que prend un bookmaker se calcule ainsi: marge = (( 1/cote A + 1/cote B ) -1) * 100

 

Prenons un match de football:

Ici le premier bookmaker prend par exemple une marge de: ((1/1.88 + 1/3.40 + 1/4.30) -1) * 100 = 5.8%

Cette marge est relativement raisonnable lorsque l’on sait qu’en moyenne les bookmakers français prennent une marge de 15%. J’ai remarqué que les bookmakers ne prenaient pas de trop grosses marges sur la ligue 1 et la ligue 2. Ça se démontre d’ailleurs ici.

Une marge de 5.8% signifie qu’en misant sans réfléchir et sans analyser, vous perdrez en moyenne 5.8% du montant de votre mise à chaque fois que vous allez miser.

 

Prenons maintenant une course hippique et calculons la marge du bookmaker:

 

Marge du bookmaker sur cette course hippique = (( 1/32 + 1/29 + 1/19 + 1/38 + 1/5.1 + 1/13 + 1/4.2 + 1/6 +1/8.6 +1/6.1 +1/10 ) – 1) * 100 = 20.3%

On s’aperçoit donc que la marge que prend le bookmaker sur la course hippique est de 20% environ. Pour être honnête je m’attendais même à un peu plus. Cela fait bien sûr une différence énorme mais cette différence ne se voit pas du premier coup d’œil. En effet, une telle marge se remarquerait très rapidement sur un match de foot ou un match de tennis car il n’y a que deux ou trois côtes donc cela saute aux yeux. Mais pour les courses hippiques il y a généralement une dizaine de côtes et ce sont souvent de grosses côtes donc la marge que prend le bookmaker ne se voit pas facilement.

Il faut comprendre qu’avec une telle marge il va être extrêmement difficile de faire des bénéfices sur le long terme contrairement aux paris sportifs ou la marge est plus acceptable.

Voyons la deuxième spécificité des courses hippiques.

 

  • Aux courses hippiques, on ne connait pas la côte de son pari avant la fin de la course

Lorsque l’on fait un pari sportif sur un sport quelconque (autre que les courses hippiques), on va miser sur une côte. Et cette côte va être enregistrée au moment de votre pari. Ainsi, si la côte vient à bouger par la suite (à la hausse comme à la baisse) et c’est une chose qui arrive quasiment tout le temps, la côte qui est prise en compte pour votre pari est celle qui était en vigueur au moment où vous avez pris le pari. Il vous est donc totalement égal si après avoir placé votre pari la côte monte ou descend. Cela ne changera plus rien pour votre pari.

En revanche, aux courses hippiques cela fonctionne différemment. En effet, on ne connait les côtes finales qu’à la fin de la course. Ainsi, si pour reprendre la course précédente vous misez 100€ sur le numéro 1 à une côte de 32, ça n’est pas la côte définitive. Après votre pari la côte peut très bien chuter à 10 par exemple. Si votre cheval gagne, vous ne gagnez plus que 1000€ (100 * 10) au lieu de 3200€ (100 * 32) si la côte prise en compte était celle au moment de la prise du pari sur la course hippique. Comme cela serait le cas aux paris sportifs.

 

  • Gagner aux courses hippiques: mission difficile

Pour les deux raisons que je viens de citer dans les points précédents, gagner aux courses hippiques est une mission très difficile. Je ne dis pas bien sûr que c’est impossible mais clairement il faut selon moi avoir de très grosses compétences en courses hippiques pour réussir à combler la marge de 20% du bookmaker.

Si l’on ajoute à cela le fait que la côte que l’on prend après avoir bien analyser la course hippique peut encore bouger cela revient à devoir anticiper les mouvements de côte. C’est clairement compliqué. Je ne dis pas cela pour vous décourager à miser sur les courses hippiques bien sûr mais je pense qu’il est important si vous souhaitez vous lancer dans cette discipline de prendre conscience de ces deux choses qui jouent contre vous.

 

III- Gagner aux courses hippiques: un peu d’espoir

Même si gagner aux courses hippiques me semble compliqué, je vois quand même deux possibilités qui peuvent être creusées.

 

  • Vous analysez les courses hippiques vous même

La première possibilité est effectivement d’analyser vous même les courses hippiques et de trouver vous même des côtes trop hautes par rapport à ce qu’elles devraient être (des values bet) grâce à de solides connaissances du domaine et de bonnes maîtrises des paris sportifs.

Il est vrai que les bookmakers peuvent avoir un peu de mal à côter les courses hippiques d’une manière générale car il y a énormément d’informations à prendre en compte. Contrairement à des sports plus standards comme le tennis ou le foot, il y a dans les courses hippiques de nombreuses données auquel n’a pas accès le bookmaker. Et ces données peuvent être mieux analysées par des parieurs et il est peut être possible d’en retirer des bénéfices.

 

  • Vous suivez un spécialiste

Cette idée de suivre un spécialiste du domaine des courses hippiques me plait beaucoup puisque c’est la même méthode que j’utilise pour gagner aux paris sportifs.

Analyser vous même les courses hippiques est quelque chose de très chronophage et trouver un spécialiste des courses hippiques qui va vous partager ses pronostics peut être une bonne alternative. Ces personnes sont ce que l’on appelle des tipsters. Leur travail consiste donc à trouver de bons pronostics et à les vendre. Ces pronostics font gagner de l’argent aux personnes qui les achètent. Attention toutefois car selon moi 95% des tipsters présents sur le net ne sont pas de bons tipsters (dans les sports standards en tout cas mais j’imagine que c’est la même chose dans le domaine des courses hippiques).

 

IV- La méthode que je vous conseille pour gagner de l’argent

Je m’adresse ici plus aux personnes qui auraient un profil investisseur comme le miens. En effet, mon objectif dans les paris sportifs n’est pas de prendre simplement du plaisir (comme la plupart des gens) mais c’est de voir cela comme un véritable investissement qui permet de gagner de l’argent.

Vous l’avez peut être compris mais ma technique pour gagner de l’argent aux paris sportifs c’est de suivre des tipsters compétents dans divers sports (tennis, basket, foot etc) sauf les courses hippiques où je n’ai pour l’instant pas trouvé de tipsters compétents.

Je rémunère donc des tipsters et en échange, ils m’envoient par mail leurs pronostics. Je n’ai plus ensuite qu’à miser ces pronostics sur mon bookmaker et cela me fait gagner de l’argent sur le long terme. Evidemment, il m’arrive parfois d’être négatif sur une semaine ou même sur un mois (voir mes résultats ici: http://parieur-pro.fr/category/parcours-parieur-professionnel/) mais je suis bénéficiaire sur le long terme (plusieurs centaines de bets).

Si la méthodologie qui est de suivre des tipsters vous intéresse, je la présente plus en détail ici: http://parieur-pro.fr/category/la-methode-paris-sportifs/

Cette méthodologie est suivie par la grande majorité des parieurs professionnels.

 

Conclusion

Même si je pense qu’il est possible de gagner aux courses hippiques sur le long terme (en tout cas j’imagine que certaines personnes le font), je n’ai pas encore trouvé de tipsters compétents dans ce domaine. Encore une fois je suis persuadé que de bons tipsters existent dans les courses hippiques encore faut-il les trouver. Si chercher des tipsters dans le domaine des courses hippiques vous intéressent, n’hésitez pas à reprendre les critères à prendre en compte qui sont donnés dans cet article: http://parieur-pro.fr/gagner-argent-tipsters.

À propos de l’auteur

David Tennerel administrator

17 commentaires pour l’instant

MagkiosquePublié le2:10 - Juil 3, 2019

Bonjour,

J’ai un peu de mal à comprendre comment avec du simple placé vous arrivez à être
bénéficiaire depuis pas mal d’année maintenant je joue en simple gagnant et là il est plus facile de récupérer sa mise en cas de perte sur la course précédente.
La seule fois ou je joue en simple placé c’est durant le meeting de Deauville et uniquement les courses sur la PSF, j’utilise ma méthode des cordes et cela marche plutôt bien vous pouvez voir ici https://magkiosque.fr/deauville-psf/
cordialement

JMBPublié le1:08 - Jan 4, 2018

Malheureusement faux et archi faux….
JE viens de faire passer le capital de personnes qui me suivent de 1000€ début avril à 13 000 (et même 16000 pour l’une d’entre elle) à fin décembre. Et sans un seul mois négatif. L’avantage des paris hippiques justement c’est que l’on peut y apposer une méthode….ce qui est quasi impossible en paris sportifs.
Si tu souhaites avoir plus de renseignements contacte moi 😉
jmb696304@gmail.com

    PrédilecPublié le8:13 - Mar 8, 2018

    Bonsoir
    Turfiste Pro bien sur que c’est possible
    Les Values Bet on les trouve dans les courses support TQQ de Trot en jeu simple Placé
    sur des chevaux déclassés.
    En mode Investisseur avec une gestion pro à l’écart 2 maxi, le bénéfice Net est de 50k€ à 100k€ par Années.
    Cordialement
    Prédilec

    David TennerelPublié le1:22 - Mar 9, 2018

    As tu un bilan certifié JMB ?
    David

      JMBPublié le11:32 - Avr 18, 2018

      Salut David, je n’avais pas vu ta réponse d’ou la mienne qui arrive tardivement. Du coup j’en ai profité pour voir les commentaires qui ont suivi.
      Malheureusement je lis beaucoup d’erreurs, sans doute par manque de connaissance. D’abord, comparé aux paris sportif, les bookmakers en courses hippiques ne peuvent pas diriger les cotes. ils prennent un % fixe sur les enjeux mais les cotes sont dictées et fluctuantes en fonction des mises des joueurs. Donc si vous pariez sur un cheval à 25/1 à 11h du matin et qu’il finit sa course à 3/1….vous ne toucherez que 3/1 et non 25.
      Ensuite, les joueurs en placés peuvent être rentables…mais c’est très très long à venir du fait des faibles cotes du placé. Le seul jeu valable est le simple gagnant….d’ailleurs c’est sur ce type de jeu que les book redistribuent le plus (en moyenne 85%).
      Enfin, pour ceux qui veulent me suivre j’ai mes bilans à jour depuis avril 2017. Et en 12 mois nous avons multiplié les gains par….venez le découvrir en m’écrivant ! je vous laisse l’adresse lors de mon prochain com (si David le veut bien et m’en donne l’autorisation). Il est très facile de vérifier mes bilans. Dites moi un jour précis dans mon bilan qui vous intéresse et je vous sors le mail envoyé (le matin même des courses) à mes abonnés. Ainsi, pas de salade vous serez fixé.
      Je vous invite à commenter et à me rejoindre.
      JMB

maxpoutchPublié le11:22 - Jan 4, 2018

Bonjour, si jamais tu cherches toujours un tipster pour le turf et bien tu peux suivre mes pronostics si tu veux . Je ne joue qu un cheval par jour en placé avec une gestion financiere qui me permet d’etre positif sur le long terme. Si tu veux voir ma page sur fb elle s appelle turf des pros. A bientot pour echanger

TerzoPublié le3:01 - Avr 3, 2017

Les courses hippiques c’est plus mystérieux que les paris sportifs car beaucoup de courses sont indéchiffrables, énormément de sites, de blogs surtout sur le quinté du jour ( qui parfois ne paye pas si les favoris arrivent), peu sur les autres réunions , les favoris ne payent pas 1,10€ 1€50 max 3€, si ils arrivent dans les trois premiers et les paris en eux même sont assez compliqués par ex zeturf ZE5 ZE5 3/4, zeshow pour le 2ème, Zecouillon pour le 4ème, le 2/4 le jumelé placé et sur PMU.fr tu as en a d’autres différents le report… le PMU fait tout pour proposer des courses où chaque cheval jockey a les mêmes chances de gagner. Le principal gagnant c’est lui.

    David TennerelPublié le11:42 - Avr 4, 2017

    Merci Terzo ! Effectivement il est selon moi difficile de battre le bookmaker sur ces courses et on se rejoint sur ce point j’ai l’impression. Tu as un peu d’expérience dans les courses hippiques j’ai l’impression. Ça se passe comment pour toi à ce niveau là ? Tu joues régulièrement ?
    A + 😉
    David

David TennerelPublié le1:41 - Avr 1, 2017

Merci Arthur, je ne connais pas mais je regarderai
A+ 😉
David

Arthur AvaguianPublié le2:30 - Mar 31, 2017

© Parieur Professionnel Turf 2016

Arthur AvaguianPublié le2:28 - Mar 31, 2017

Bonjour je vais vous présenter un si vous voulez voilà le lien je le suis moi-même et il est rentable il a plusieurs forfait moi je pris le forfait or turf.fr/produit/abonnement-or/

Laisser un commentaire