Combien de paris dans le bilan d’un tipster avant de le suivre ? (avec Luigi)

ParDavid Tennerel

Combien de paris dans le bilan d’un tipster avant de le suivre ? (avec Luigi)

Luigi: Bonjour à tous ! Suite des vidéos duos avec David Tennerel. N’hésitez pas à regarder la première si vous l’avez loupée (https://parieur-pro.fr/poker-aux-paris-sportifs). On va traiter du sujet: « Combien de paris un tipster doit-il avoir pour que l’on puisse le suivre sereinement ? On va voir avec David qu’il y a plusieurs réponses à cette question. On entend beaucoup de chose par rapport à ça. « Il faut 300 bet ! 400 bet etc ». mais ça n’est pas si simple. Quel est ton point de vue là dessus David ?

David: La question que tu poses est une question qu’on nous pose très souvent à savoir « combien de paris doit avoir un parieur ou un tipster pour dire que son historique a une valeur sur le long terme ? »

Luigi: Et même un parieur qui voudrait s’évaluer lui même cette vidéo va lui être utile.

David: Effectivement, vous ouvrez un blogabet, vous faite 300 bets et vous avez un ROI de +5%. Est-ce que ça suffit à dire que vous êtes un parieur qui va gagner de l’argent sur le long terme ? C’est une question qui n’est pas si évidente car il n’y a pas d’outil mathématique qui existent à ma connaissance (ça serait possible d’en faire un mais c’est assez pointu) qui permettrait de dire: « voilà j’ai tant de paris dans mon historique, avec un tel ROI et une telle cote moyenne, quel pourcentage de chance j’ai d’être gagnant sur le très long terme ? »

Luigi: Beaucoup d’éléments sont effectivement à prendre en compte comme le nombre de paris, la cote moyenne, également le fait de contacter le tipster en question pour voir un peu sa manière de faire et avoir ainsi un peu plus confiance en lui.

On a entendu souvent qu’autour de 300 ou 400 paris un historique peut avoir du sens. Je ne suis pas tout à fait d’accord dans le sens où je trouve que 300 paris c’est encore assez faible. Même quelqu’un qui a 500 ou 600 paris et qui joue des cotes moyennes à 2.80 par exemple, je trouve que 600 paris c’est faible. Au contraire si il joue des cotes en moyenne à 1.50 je trouve que 500 ou 600 bets c’est un sample excellent pour avoir une idée.

Comment trouver le juste milieu ? C’est à ça que l’on va essayer de répondre.

Si par exemple vous voyez un tipster qui a 450 bets à des cotes moyenne à 2, l’historique semble assez faible et il peut être bon de contacter aussi le tipster pour avoir d’autres éléments et prendre confiance.

David: Tout à fait. Pour en revenir au nombre strict de paris, je sais que j’ai souvent dit dans mes articles et mes vidéos, quand j’ai commencé dans les paris je parlais souvent d’un minimum de 400 bets. C’est un nombre qu’on entend assez souvent. Et comme tu le dis ça va dépendre de ces paramètres et notamment l’un des paramètres les plus important c’est la cotes moyenne. Il faut savoir que plus la cote moyenne que l’on va jouer dans un historique va être haute, plus la variance va être élevée c’est à dire que plus la cote moyenne sera haute, plus les résultats seront soumis à la chance.

Imaginez que vous jouiez des paris à des cotes moyennes de 1000 contre 1 (pour exagérer et bien comprendre). Si vous jouez 300 paris, il suffit de gagner au moins un seul pari et vous allez avoir un ROI monstrueux et si vous n’en gagnez pas un seul vous allez être un -100% de ROI. Donc du coup ça prouve que 300 paris avec des cotes très hautes, quoi qu’il arrive vous n’aurez pas votre ROI théorique sur le long terme. Il faudrait des millions de paris pour avoir un ROI théorique sur le long terme avec de telles cotes moyennes. C’est un exemple qui montre bien que plus la cote moyenne va être élevée, plus il faudra de paris. Je dirais qu’à des cotes de 2 contre 1, 400 paris c’est vraiment un minimum. Si vous avez un tipster qui a 50 paris dans un historique laissez tomber ça ne vaut quasiment rien.

Luigi: Même quelqu’un qui à 200 paris n’a pour moi pas de bilan !

David: Et même sur 400 paris à des cotes de 2 contre 1, c’est clairement possible pour un parieur ou un tipster qui est perdant sur le long terme d’être gagnant. Sur 400 paris on peut avoir un good run et être gagnant très clairement. J’aurais tendance à dire qu’à des cotes de 2 contre 1, je choisis mes tipsters maintenant avec au moins 1000 paris dans leur historique.

Luigi: Si on regarde de très bons tipsters qui peuvent être gagnant pendant deux ou trois ans et font 400 paris à l’année, on peut voir qu’ils peuvent faire une année à l’équilibre (voire négative). Si l’un de ces bons tipsters commencerait dans cette période et serait à l’équilibre sur 400 paris on pourrait même en déduire qu’il n’est pas rentable mais en réalité sur 1500 paris il va être rentable. C’est pour cela que 400 bets c’est très très peu puisque n’importe qui peut être gagnant même en jouant au hasard.

Imaginez par exemple sur blogabet si il y a 1000 personnes qui vont tenter de faire 400 paris, il y en a forcément 3, 4 ou 5 qui vont avoir d’excellents résultats. Il y a tellement de gens qui essaient qu’il va forcément en avoir qui vont y arriver. Pas toujours grâce à leur talent mais aussi grâce à la chance.

On entend un peu partout 400 paris c’est suffisant et on a l’impression que cela suffit pour suivre un tipster en grosse mise mais non ça n’est pas vrai il y a beaucoup d’autres questions à se poser.

Voici un autre exemple de paramètre qu’il faudrait prendre en compte: on va voir un tipster qui a 800 paris, qui affiche un beau ROI de +9% mais qui n’est pas en flatbet. Et si on va regarder ses unités de mise, on va voir qu’au début il n’a pas gagner d’argent lorsqu’il était en petite mise et qu’au bout de 500 paris il a augmenté au fur et à mesure et là il a eu un good run ce qui lui donne un excellent ROI en pourcentage mais seulement sur un tout petit pourcentage de paris (juste les derniers qu’il a pris avec des très grosses unités de mise). Forcément son ROI est monstrueux mais si on met tout en flat bet son ROI serait peut être négatifs. Il faut donc faire attention à ça par exemple dans le bilan de votre tipster.

Il y a beaucoup de détail comme cela lorsque l’on analyse le bilan d’un tipster et c’est pour cela qu’il est difficile de dire précisément combien de paris il faut chez un tipster avant de pouvoir le suivre en grosse mise.

David: Je te rejoins totalement. On peut voir souvent sur blogabet des tipsters qui ont misé sur toutes les unités de mise (on peut miser de 1 à 10 sur blogabet) et on se rend compte qu’entre 1 et 8 ils sont perdants ou à l’équilibre et que c’est sur les unités 9 et 10 qu’ils ont un gros ROI alors que c’est sur un tout petit sample de paris. Blogabet c’est un outil très bon mais qu’il faut vraiment savoir bien utiliser.

Luigi: Petite astuce pour vérifier ça: vous allez dans les archives mensuelles et vous avez sa moyenne de mise par mois et souvent lorsqu’il se passe cette réaction là, vous voyez que plus les mois avancent plus la mise moyenne mensuel augmente.

David: On peut voir donc qu’il y a pas mal de paramètre pour choisir un tipster. Pour conclure et répondre à la question initiale, on aura pas de nombre fixe mais on peut donner le nombre de paris minimum.

Luigi: Oui on peut dire que si il y a moins de 400 paris, le bilan est vraiment trop faible.

David: A voir évidemment en fonction de la cote moyenne. Un historique de 1000 paris dans les paris hippiques avec des cotes moyennes à 10, j’ai envie de dire que cela ne vaut presque rien. Ça aurait la valeur d’un historique de 200 paris sur des cotes à deux. Un historique de 1000 paris peut donc ne pas avoir de valeur tellement la variance sera importante sur des cotes à 10 contre 1.

Luigi: Sachez que pour les cotes hippiques, les cotes varient jusqu’au début de la course pour infos.

David: On est d’accord pour dire 400 paris au stricte minimum et en ayant contacté le tipster pour appuyer ça pour des cotes moyenne autour de 2.

Luigi: On dira qu’en dessous de 400 on fera presque comme si il n’y avait pas de bilan.

On vous rappelle que l’on va faire une série de vidéo ensemble avec David et il y aura des vidéos exclusives et plus poussées pour les membres des espaces privés des deux clubs.

David: Je pense qu’on a bien résumé cette question. N’hésitez pas à poster dans les commentaires si vous avez des exemples d’historiques et de ROI de certains tipsters, on vous dira si pour nous ça a une valeur ou pas. Je pense que cela peut être intéressant.

Luigi: N’hésitez pas à poster aussi vos propres bilans et on pourra vous dire ce qui cloche ou pas. Salut à tous les gars !

David: Salut à tous !

 

À propos de l’auteur

David Tennerel administrator

15 commentaires pour l’instant

BeniePublié le10:02 - Oct 18, 2018

Bonjour david
j
e suis un nouveau expliquer moi le tipster car je ne comprend pas ce mot ainsi que ce lui de bankroll.

    David TennerelPublié le7:45 - Oct 19, 2018

    Hello Benie, un tipster c’est la personne qui partage ses pronostics (de manière gratuite ou payante) et la bankroll c’est la somme que tu consacres aux paris sportifs.

FrançoisPublié le1:05 - Oct 8, 2018

Bonjour David!

Je me pose également la question du nombre de paris à avoir avant de suivre quelqu’un.
A titre perso, je me suis lancé un défi, faire un suivi rigoureux de mes paris, en affinant suivant des filtres sur une saison complète, et en étudiant environ une trentaine de ligues.
Mes paris principaux sont en football sur les over/under, BTTS et No BTTS.
Depuis le début de mon suivi fin juillet, j’ai environ 150 paris qui ressortent, en appliquant les filtres, soit une moyenne de 40 paris par type de pronos. A ce rythme, entre l’arrêt des ligues estivales, comme le Brésil, la Colombie par exemple, et les trêves internationales et hivernales, je devrais pouvoir avoir une moyenne de 60-70 paris par mois, soit 600 à 700 paris affinés pour la fin mai.
Si cette sélection devait être rentable, pour toi, est ce suffisant pour envisager de proposer ces pronostics, ou de les jouer?

    David TennerelPublié le7:50 - Oct 9, 2018

    Hello François,
    cela va dépendre de plusieurs paramètres et notamment du ROI que tu vas en tirer ainsi que de la cote moyenne que tu joues. Ces deux éléments vont donner plus ou moins de valeur à ton historique. Si tu me dis par exemple 600 paris avec ROI de 8% et cote moyenne à 1,40 je te dis que oui tu peux commencer à envisager de les jouer ou de les vendre. En revanche si tu me dis ROI de 2% et cote moyenne à 2,5 alors dans ce cas non, l’historique n’aura pas encore assez de valeur.
    Bonne chance pour la suite !
    David

      FrançoisPublié le9:06 - Oct 10, 2018

      Très bien, merci pour ta réponse David!
      Normalement, mes types de paris ne me donneront que rarement des côtes au dessus de @2, mais plutôt vers les @1.5 @1.6. On verra bien d’ici quelques mois ce que donnent les premières tendances.
      Bonne chance à toi aussi!
      François

chakirPublié le3:23 - Août 13, 2018

bonjour David, je souhaite me lancer. Mon objectif 500 euros de bénéfices nets par mois.
Que me conseille tu comme montant de bankroll ?
Et en suivant un ou plusieurs tipsters de l’espace privé pourrais-je atteindre cet objectif.
Sinon betdog a changé pour devenir betmanager, mais je n’ai pas compris comment tester les sélections. D’ailleurs je ne vois pas les bilans des tipsters sous formes de tableaux dans blogabet, dommage…

@+

    David TennerelPublié le10:26 - Août 14, 2018

    Hello Chakir,
    => pour atteindre 500€ /mois je dirais comme ça qu’il te faudrait une bankroll d’environ 4000€.
    => Oui c’est un objectif atteignable en suivant les tipsters de l’espace privé.
    => Tester les sélections ? Qu’entends tu par là ?
    N’hésite pas si besoins
    David

      ChakirPublié le2:47 - Août 14, 2018

      Salut David,
      Merci de ta réponse rapide. Je souhaitais avoir les bilans sous format excel des tipsters, si je dois saisir manuellement leur paris 1 à 1 sur bloganet, c’est fastidieux. La Bankeroll me parait conséquente ! Est-ce du aux écarts rencontrés (méforme) des sélections des tispers ?

      Bien à toi

        David TennerelPublié le12:09 - Août 15, 2018

        Hello Chakir,
        en fait le montant de bankroll va déterminer ton unité de mise. Avec 4000€ l’unité de mise serait autour de 50€. Il faudra donc que tu gagnes 10 unités de mise par mois pour gagner 500€/mois. Si tu mises plus effectivement c’est un risque que lorsque tu bad run tu le vives mal car tu perdrais une trop grosse partie de ta bk.
        N’hésite pas si besoins !
        David

tamazyaPublié le11:38 - Mai 27, 2018

en vérité, il est très facile de trouver un tipster bon sur une courte periode mais peu de tipsters arrivent a tenir sur la durée. Nous en tant qu’investisseur, on peut pas se permettre de suivre le meme tipster 6mois en esperant qu’il remonte la pente alors que ça se trouve, il va jamais remonter.

    David TennerelPublié le2:41 - Mai 28, 2018

    L’enjeux est justement de trouver ces tipsters qui tiennent sur la durée et pour ça il faut prendre de nombreux paramètres en compte. Le nombre de paris dans son historique est l’un de ces paramètres.

tamazyaPublié le4:02 - Mai 26, 2018

A titre perso, j’ai vue beaucoup de tipsters s’effondrer sur long terme malgres qu’ils avaient 500-1000 paris avec un roi de 5-10% a leur actif.

    David TennerelPublié le10:53 - Mai 27, 2018

    Oui tu as raison et c’est pour ça qu’il est difficile de dire à partir de combien de paris on est certains que le tipster soit rentable sur le long terme. Par contre donner un minimum de paris avant même de penser à suivre un tipster permet déjà de faire un tri dans le bon sens.

Laisser un commentaire