Combien gagne un parieur professionnel ?

ParDavid Tennerel

Combien gagne un parieur professionnel ?


nous allons voir aujourd’hui combien gagne un parieur professionnel. C’est une question que beaucoup de personnes se posent mais il n’y a pas beaucoup de références sur le sujet. Comme c’est le cas pour certaines professions, on va avoir plusieurs niveaux bien distincts de parieurs professionnels. A l’image d’un métier de commercial qui va pouvoir gagner de 1000€ à 10000€ / mois, un parieur professionnel peut gagner lui aussi quelques milliers d’euros / mois jusqu’à beaucoup plus. Savoir combien gagne un parieur professionnel va dépendre en fait du niveau du parieur.

3 catégories de parieurs pros

combien gagne un parieur professionnel

Ceux qui qui survivent

Combien gagne un parieur professionnel de cette première catégorie ? La première catégorie va être celle des parieurs qui survivent. On peut distinguer cette première catégorie de parieur pro qui va gagner tout juste sa vie en jouant aux paris sportifs c’est à dire qu’il gagne entre 1000€ et 3000€ / mois. Ils n’ont pas encore atteint pour moi un niveau de parieur pro qui nécessite de gagner au moins 3000€ / mois.

Cette première catégorie a des unités de mise de 200€ environ pour une bankroll qui va aller de 10 000€ à 20 000€. Cette catégorie manque encore d’expérience en ayant pas encore un catalogue de tipsters totalement solide, de plus la bankroll est encore faible pour permettre d’en vivre confortablement. Pour moi une unité de mise de 1000€ par paris est le point de départ pour une carrière de parieur pro. Il faut pour ces parieurs solidifier leur catalogue de tipsters ainsi qu’augmenter leur bankroll de manière conséquente avec pour objectif une bankroll de 100 000€ pour être à l’aise à miser des unités de mise de 1000€.

Ceux qui en vivent confortablement

Combien gagne un parieur professionnel de cette catégorie ? La deuxième catégorie de parieur est celle qui vit confortablement du pari sportif. Ceux là vont gagner entre 3000€ et 15 000€ par mois. Ces parieurs ont déjà une bankroll plus conséquente (entre 20 et 100 000 €) et une unité de mise qui va tourner autour de 1000€ ce qui donne 1% de la bankroll totale. De plus, ils ont souvent beaucoup plus d’expérience que les premiers. Ils ont mis en place le suivi d’un catalogue de tipsters solides qui rapportent des unités tous les mois et sur lequel ils vont pouvoir s’appuyer comme une bonne base de gain. Leur experience leur permet de repérer facilement un mauvais tipster et ils ne tombe plus dans certains pièges dans lesquels peuvent tomber les débutants comme le tilt par exemple. Ils ont une excellente gestion de leur mental.

Ceux qui font fortune

Combien gagne un parieur professionnel de cette catégorie ? On va distinguer une troisième catégorie de parieurs qui sont les parieurs qui font fortunes. Ce sont les parieurs les plus rares. Ces parieurs ont souvent réussi à monter une bankroll de 100 000€ mais généralement beaucoup plus. Plus souvent autour d’un million ce qui leur permet d’avoir des unités de mises de 1000€ à 40 000€. Ils vont générer des gains de plus de 50 000€ / mois parfois. Ces parieurs pros sont très peu nombreux. Pour en arriver là ils ont souvent beaucoup d’expérience dans les paris sportifs ce qui leur permet de repérer des « values bet » assez facilement. Ils ont également mis en place un réseaux de tipsters et de parieurs pros et ont ainsi accès à de nombreux tuyaux venant des contacts qu’ils ont dans le domaine (des tipsters, des parieurs pros, des sportifs, des journalistes, des informateurs). Ils suivent les meilleurs tipsters, ont une excellente gestion de leur mental et ne tilt pas. C’est à dire qu’ils ne vont pas parier de manière irréfléchie sous le coup de l’émotion même lorsqu’ils sont dans une période de bad run importante.

Arriver à ce stade est un aboutissement énorme pour tout parieur mais cela demande énormément de travail et de rigueur. Mais je dirais quand même que c’est un rêve qu’il est possible de réaliser puisque certaines personnes y arrivent. Je pense qu’il ne faut pas se mettre de croyances limitantes en se disant « ça n’est pas fait pour moi » ou « ça n’est pas réalisable ». Je pense qu’il faut se dire que c’est possible tout simplement.

Donc pour résumer il existe 3 catégories bien distincts de parieurs pros. Les smicards du paris sportifs, ceux qui en vivent beaucoup mieux (entre 3000€ et 10 000€ / mois) et enfin ceux qui font fortunes et qui vont réussir à générer plus de 10 000€ / mois aux paris sportifs.

A très bientôt.

David

À propos de l’auteur

David Tennerel administrator

Laisser un commentaire