Dois-je prendre mon pari si la cote a chuté ?

ParDavid Tennerel

Dois-je prendre mon pari si la cote a chuté ?

Le suivi de tipsters. Sur mon blog et sur ma chaîne YouTube, je partage mon expérience dans le suivi de tipster. Le suivi de tipster est le fait de suivre des pronostiqueurs qui vous envoient de bons paris. En suivant de bons pronostiqueurs, vous allez générer des bénéfices dans les paris sportifs sur le long terme.

Généralement, quand on trouve un bon tipster, plusieurs personnes le suivent aussi. Si le tipster est bon, s’il fait gagner de l’argent à ses abonnés, il sera de plus en plus suivi.

Un tipster va analyser les matchs, trouver un value bet (un bon pronostic à jouer) et l’envoyer par mail à ses abonnés. Le tipster peut avoir 20, 50, 100 abonnés, ils le recevront tous en même temps. Ils pourront tous aller miser sur leur bookmaker ce pronostic.

Ce qu’il faut savoir c’est que les bookmakers ajustent leur cote en fonction des mises qui sont placées par les parieurs. Imaginons que votre tipster vous envoie un pronostic : victoire de Kei Nishikori à une cote de 2 contre Juan Martin Del Potro. Vous allez aller directement sur votre bookmaker pour jouer ce pronostic. Seulement, beaucoup d’autres parieurs vont faire la même chose que vous, en même temps. C’est ici que se trouve un risque : la chute de cote. La cote, au lieu d’être à 2, va baisser en quelques secondes voire en quelques minutes, sur le bookmaker et peut passer à 1,90 par exemple. La chute de cote va dépendre de votre tipster, et plus précisément du nombre de personnes qui le suivent. Plus le pronostiqueur est suivi, plus les cotes chutent rapidement. Certains pronostiqueurs n’ont aucune chute de cote car il sont suivis par peu de personnes ou alors ils misent sur des marchés de masse. Les marchés de masses sont les marchés où il y a le plus d’argent en jeu dans les paris sportifs comme par exemple, le football avec les grands championnats (ligue 1, Bundesliga), le tennis avec les grands tournois (ATP) ou encore les plus grands championnats de rugby (top 14). Sur ces marchés de masse, il y a beaucoup de liquidités et d’argent en jeu, et les cotes ne bougent pas trop même lorsqu’un tipster envoie un pronostic.

Par contre sur les marchés de niche, les tous petits marchés tels que les tournois Challengers au tennis ou encore les petites ligues secondaires au foot comme la ligue 2 Polonaise, il va pouvoir y avoir des chutes de cote. En effet, il y a assez peu de liquidités sur ces championnats.

Les chutes de cotes ont d’importantes conséquences.

Quand un pronostiqueur nous envoie un pronostic avec une cote à 2 et que celle-ci est tombée a 1,90, beaucoup de parieurs pensent qu’il est bon de prendre quand même le pari car ça ne fait pas une grosse différence. C’est comme ça que la plupart des personnes débutant dans le pari sportif réagissent. C’est d’ailleurs comme ça que je raisonnais il y a un peu plus de 2 ans lorsque j’ai commencé.

Pour vous expliquer, je vous ai fait un tableau sur Excel qui simule l’effet d’un chute de cote lors de la prise de paris.

Dans la première case, il s’agit du retour sur investissement du tipster qui vous envoie le pronostic. C’est à vous de le mettre.

On va simuler que votre pronostiqueur vous envoie un pronostic avec une cote à 2. Seulement, vous vous rendez compte que la cote a chuté à 1,90. Avec le tableau, on se rend compte qu’avec un tipster ayant 5% de ROI sur le long terme, qui vous envoie un pari avec une cote à 2, et que vous la prenez à 1,90, le retour sur investissement espéré sera de -0,25%. C’est une différence énorme et c’est grâce à ce tableau que l’on s’en rend compte. Dans cet exemple, la chute de cote de seulement -0,10 va amener le ROI à être négatif à -0,25%. Autrement dit, si vous suiviez tous les pronostics de votre tipster avec une chute de cote de -0,10, vous seriez perdant sur le long terme.

Cette notion est très importante à prendre en compte. Si je poursuis l’exemple, mais cette fois-ci avec la cote chutant à 1,80. Il ne faut surtout pas prendre le pronostic et laisser tomber car le ROI estimé sera de -5,50% ce qui signifie que vous allez perdre énormément d’argent. Après cela dépend du retour sur investissement de base de votre tipster. Si votre tipster à un ROI de 15%, imaginons que c’est un tipster qui mise sur des marchés de niche, et bien là vous pourrez encore la prendre malgré sa chute à 1,80. Son espérance de gain sera positive avec un ROI de +3,50% si votre tipster à bien 15% de ROI.

Cet outil sert aussi à déceler des cas positifs. Par exemple, votre tipster avec son ROI de 5%, vous envoie un pari avec une côte à 2. Admettons que vous trouviez un bookmaker sur lequel la cote est à 2,05. Au lieu d’avoir un ROI de 5% sur le long terme comme votre tipster, vous aurez un ROI de 7,63% avec cette nouvelle cote.

Cet outil montre que lorsqu’il y a une chute de cote il faut faire très attention et être très prudent quand on prend un pari. A l’inverse, il montre que certaines cotes qui seraient plus hautes par rapport à celle de votre tipster peuvent avoir une conséquence très positive sur votre ROI.

Il arrive parfois, dans des cas exceptionnels, qu’un tipster envoie une cote à 2 et que vous la trouviez à 2,20 sur un bookmaker qui s’est mal ajusté par exemple. Au lieu d’être à 5% sur le long terme, l’espérance de gain de cette cote sera de 15,50%, ce qui est énorme.

Lorsqu’on débute dans les paris sportifs, on a du mal à se rendre compte de l’importance des différences de cotes. En réalité on se rend compte qu’entre une cote à 2 qui passe à 1,90 et une cote à 2 qui passe à 2,20, la différence est colossale. Sur le long terme, ça représente des différences de gains énormes.

Avant de prendre une cote qui a chuté, assurez vous toujours qu’elle est encore value.

David Tennerel

À propos de l’auteur

David Tennerel administrator

2 commentaires pour l’instant

SebastienPublié le3:40 - Juil 7, 2018

Slt David voilà exactement mon erreur moi je prends le paris malgré tout donc pour résumer si négatif ne surtout pas prendre le paris? Merci pour l info

Laisser un commentaire