Quel avenir pour les parieurs professionnels ?

ParDavid Tennerel

Quel avenir pour les parieurs professionnels ?

Le marché du poker. L’avenir des pros peut-il être envisagé de manière positive ou alors est-ce que ce métier qui avant même d’avoir eu beaucoup de succès tend déjà à disparaître. Comment se porte le marché par rapport à cela? Quelle est la vision à long terme que peut avoir un parieur professionnel sur son métier.

J’ai envie de vous donner l’exemple du poker et vous rappeler ce qu il s’est passé il y a quinze ans avec le poker en ligne.

A cette époque, personne ne savait jouer au poker. Les quelques joueurs pros de poker écrasaient tout le monde car il n’y avait qu’eux qui avaient les techniques pour gagner et le reste des joueurs ne connaissaient que les règles et ils se faisaient « détruire » par les « sharks » qui connaissaient eux les techniques. Et ce qu’il s’est passé il y a quinze ans, c’est qu’il y a eu un « boom » du poker en ligne notamment à cause d’un événement aux Etats Unis où un amateur avait remporté le plus grand tournoi de poker au monde (le main event des wsop) et avait gagné plusieurs millions de dollars. Cela avait donné envie à énormément de joueurs de se lancer et d’apprendre ce jeux. On a donc vu se lancer de nombreux nouveaux joueurs et qui ont voulu apprendre ce jeu. C’est alors que des sites de coaching en poker sont sortis sur internet, des forums spécialisés. Le niveau entre ces « sharks » de l’époque  et les autres joueurs s’est alors beaucoup rééquilibré.

On peut en effet apprendre très rapidement sur internet les techniques pour gagner au poker et devenir assez rapidement un bon joueur de poker. La conséquence est qu’aujourd’hui devenir joueur de poker professionnel est de plus en plus difficile parce que beaucoup plus de personne savent comment gagner au poker.

 

Quinze ans plus tard… les paris sportifs

Pour moi, le marché des paris sportifs aujourd’hui est comme l’était le marché du poker en ligne il y a quinze ans. En effet, aujourd’hui très peu de personnes gagnent aux paris sportifs. La plupart des personnes perdent sur le long terme car elles ne connaissent pas la bonne méthodologie pour gagner. C’est ce qu’il se passait avec le poker. Les gens jouaient pour le plaisir ce qui faisait que les pros se régalaient et gagnaient beaucoup d’argent.

Et dans les paris sportifs aujourd’hui, les parieurs pros gagnent de l’argent au détriment des joueurs qui sont moins bons. C’est peut être une notion un peu difficile à comprendre et je ne vais pas rentrer dans le détail mais même aux paris sportifs, les parieurs jouent les uns contre les autres. Si il y a des perdants, alors il peut y avoir des gagnants. Mais si personne ne perd et tout le monde sait bien parier, alors personne ne gagne. Ça n’est pas une notion que je vais aborder ici. Peut être dans une prochaine vidéo.

Aujourd’hui très peu de parieurs savent comment gagner aux paris sportifs ce qui laisse beaucoup de possibilités aux parieurs professionnels.

J’envisage l’avenir pour les parieurs pros plutôt positivement mais c’est maintenant qu’il faut prendre le train en marche. Comme les joueurs de poker pros ont pris le train en marche il y a quinze ans, les premiers qui s’y sont mis sérieusement, ont gagné beaucoup d’argent.

De la même manière, aujourd’hui aux paris sportifs celui qui s’y prend sérieusement et qui met en place la bonne méthodologie (celle qu’utilisent les parieurs pros) a de grandes chances de réussir dans les paris sportifs. Je ne dis pas que ça sera encore le cas dans vingt ans. En tout cas si le marché des paris en ligne prend la même tournure qu’a pris le marché du poker et bien je pense que dans 20 ans ça sera beaucoup plus difficile de devenir parieur pro qu’aujourd’hui. Je pense vraiment que c’est aujourd’hui que cela se joue. Dans les prochaines années et ça ne sera pas dans vingt ans à priori.

Bien sûr tout cela n’est que mon avis. Postez le votre dans les commentaires, c’est toujours un plaisir de débattre.

 

David

 

À propos de l’auteur

David Tennerel administrator

Laisser un commentaire