La sagesse des foules utilisée par les bookmakers

Dans cet article nous allons aborder le concept de sagesse des foules. Nous allons voir en quoi cette théorie nous aide à comprendre comment les bookmakers estiment les cotes et en quoi elle nous aide ainsi à mieux parier.

Le principe de jouer des values bet n’est pas de parier au moment où vous pensez gagner mais il est de parier lorsque la probabilité de la victoire d’une équipe (ou d’un joueur) est supérieure à la probabilité que suggère le bookmaker avec sa cote en savoir plus sur le value bet). Gagner de l’argent avec les paris sportifs revient donc finalement à porter un meilleur jugement que le bookmaker sur les probabilités dans une rencontre sportive.

Joseph Buchdahl explique ici les différentes stratégies qu’utilisent les bookmakers pour fixer les cotes et ainsi en déduire la manière dont devrait penser un parieur pour battre les bookmakers.

 

La théorie de la sagesse des foules

La sagesse des foules est une théorie émergente, popularisée notamment par James Surowieck, qui présuppose que la perception et la résolution d’un problème sont plus efficaces par une foule que par n’importe quel individu en faisant partie ou non.

En bref, la sagesse de la foule est l’idée qu’un grand nombre d’amateurs peut mieux répondre à une question qu’un seul expert. (Wikipédia)

La théorie de sagesse des foules adaptée aux paris sportifs signifierait que lorsque de nombreux individus (parieurs) donnent tous une estimation des probabilités d’une rencontre en étant indépendant les uns des autres, la moyenne de leurs estimations se retrouvent très proche de la réalité.

Par exemple, en 2014, le bookmaker Pinnacle avait testé cette théorie de la sagesse des foules en invitant plusieurs personnes à deviner le nombre de boules au chocolat dans une vidéo. A la fin du test, la moyenne des propositions était seulement 1.4% plus élevée que le chiffre exact et pourtant seulement une seule personne sur 608 avait deviné juste.

Cela revient à dire pour les paris sportifs que même si les résultats des événements sportifs ne sont pas connus à priori, en général la foule donne une estimation correcte des probabilités d’un événement. Il est possible de se rendre compte de ces estimations grâce aux flux d’argent des parieurs. C’est la manière dont ils expriment leurs opinions. Et c’est cette donnée (les flux d’argent) qui est utilisée par les bookmakers pour apprécier eux même les probabilités et ainsi ajuster leurs cotes.

D’une manière générale, plus il y aura de parieur sur un événement (comme sur les marchés de masses) plus la foule sera précise et donc mieux les cotes seront ajustées. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les cotes sont mieux ajustées sur les marchés de masse que sur les marchés de niches où la foule est moins importante (nombre de parieurs moins important).

 

La sagesse des parieurs du bookmaker Pinnacle

Joseph Buchdahl a étudié l’exactitude des cotes de Pinnacle. Pour cela il a comparé sur un très gros échantillon de paris (sur les cotes 1X2 de football) si la probabilité que représentaient les cotes de Pinnacle étaient bien représentatives de la réalité. Cette analyse a démontré que sur ce gros échantillon, en moyenne la cote que proposait Pinnacle était représentative des probabilités des résultats réels.

Par exemple, les équipes cotées à 2 chez Pinnacle (si on ne prend pas en compte la marge) gagnent bien environ 50% du temps.

 

Démonstration que les cotes Pinnacle sont représentatives de la réalité

Pour tester l’efficacité et la justesse des cotes de Pinnacle on peut formuler l’hypothèse suivante et le test associé:

  • Supposons que les cotes Pinnacle (marges non comprises) représentent une appréciation exacte de la probabilité des résultats.
  • Par conséquent, le rapport entre les cotes d’un autre bookmaker et celle de Pinnacle représente une estimation de la valeur attendue ou du rendement attendu (En d’autres terme du retour sur investissement attendu, ou ROI théorique)
  • Analysons donc les rendements réels sur plusieurs valeurs attendus

Par exemple, la cote estimée par Pinnacle pour la victoire de Liverpool face à Tottenham (match début 2017) était d’environ 2.25, soit une probabilité de 44% à peu près (probabilité = 1/cote). Si notre hypothèse est correcte la meilleure cote du marché à ce moment là sur un autre bookmaker qui était à 2.33 offrirait un rendement attendu (ROI théorique) de 1.035 soit un gain de +3.5% (=2.33/2.25).

En analysant les marchés de paris sur les matchs de foot sur un échantillon de 35 570 matchs de ligues disputés à travers l’Europe, on calcul la valeur attendue en prenant le rapport entre les cotes d’un concurrent principal de Pinnacle et les cotes de Pinnacle (hors marge).

On obtient ainsi la courbe suivante:

Qu’est-ce que cela veut dire ?

On peut voir très clairement sur cette courbe qu’il y a une corrélation entre le rendement attendue (ROI théorique) et le rendement réel (ROI réel). Cela signifie pour faire simple que en moyenne les cotes Pinnacle (hors marge) sont extrêmement bien ajustées et représentent les réels probabilités de réalisation d’un événement.

 

Il est donc impossible de gagner sur Pinnacle ? 

Vous allez me dire logiquement: si les cotes de Pinnacle représentent en moyenne la probabilité réelle de réalisation d’un événement, il n’y a donc pas de value bet et on ne peut donc pas gagner sur le long terme.

Ce qu’il faut prendre en compte c’est que les cotes de Pinnacle sont extrêmement juste en moyenne, et non à chaque pari.

Cela signifie qu’il y a des paris qui sont values (avec par exemple un ROI théorique de +5%) et que d’autres ne sont pas value du tout (avec par exemple un ROI théorique de -5%). En moyenne, les cotes dans cet exemple sont bien ajustées, mais si un parieur avisé ne joue que sur le value bet (le pari où le ROI théorique est à +5%) alors il gagnera de l’argent malgré tout.

Cet article est totalement inspiré de l’article «All you need to know to beat the bookies» de la partie betting ressource du site Pinnacle sport. Merci à Pinnacle pour l’autorisation donnée de réutiliser leurs articles pour le blog parieur-pro.fr.

 

David Tennerel

2 commentaires

  1. Gaspard

    Beaucoup d’articles intelligents et intéressants dans ton blog même s’ils sont traduits ou largement inspirés d’autres sources que tu cites d’ailleurs honnêtement.
    ça reste très pertinent et instructif et nous change du contenu habituel des boites à rêves.
    Félicitations et merci pour le travail .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *