Le hasard peut-il faire aussi bien que votre tipster ?

 

Le hasard peut-il mieux faire ? 

Votre tipster a t’il eu de la chance dans ses résultats ou ses résultats sont-ils forcément dû à ses compétences ?

C’est une question que l’on doit se poser avant de choisir de tester un tipster ou non. On doit en effet se demander si la chance a pu avoir un impact important dans ses résultats. On doit se demander si le hasard aurait pu faire aussi bien que le tipster. Cela est possible de le calculer avec des formules mathématiques. Nous pouvons ainsi savoir dans le cas où un parieur aurait joué au hasard, la probabilité qu’il ait les mêmes résultats qu’un tipster ou qu’il ait fait au moins aussi bien.

Si l’on se rend compte qu’en jouant au hasard, on aurait une probabilité assez importante d’avoir des résultats au moins aussi bon qu’un tipster, on va peut être attendre un peu plus longtemps avant de tester le tipster car il y a une trop forte probabilité pour que ses résultats ne soient liés qu’à la chance.

 

Testons un tipster foot Blogabet: « Brasil »

Je vais prendre un premier tipster. C’est un tipster blogabet qui s’appelle « brasil » et pourquoi j’ai pris celui-ci: c’est le tipster le plus chers que j’ai jamais trouvé pour l’instant. C’est un tipster qui est à 1000€ / mois. C’est un tipster dont je ferai l’analyse dans une prochaine vidéo car cela me semble intéressant de savoir comment un tipster peut se permettre d’avoir un tarif à 1000€ / mois quand la plupart des tipsters sont entre 15 et 30€ par mois. Quelle est la différence entre ce tipster et les autres. J’y reviendrai courant septembre dans une vidéo.

On va regarder si ce tipster a potentiellement eu de la chance dans ses résultats. On voit ici que ce tipster a près de 6000 paris dans son historique, il a un ROI de +3% et on peut donc se demander si vraiment ce tipster a des compétences ou est-ce que ses résultats peuvent être du exclusivement à la chance.

Pour cela j’ai créé un outil avec un mathématicien spécialisé en machine learning dans la bourse en trading et on a créé cet outil pour pouvoir faire le test très simplement afin de connaitre la probabilité qu’un tipster n’ait eu que de la chance dans ses résultats. Pour cela le logiciel va analyser 4 paramètres:

=> Le nombre de paris éffectué par le tipster

=> La cote moyenne de ses paris

=> Le ROI qu’il a eu

=> la marge du bookmaker

Brasil a fait 5882 paris que l’on rentre dans le logiciel avec une cote moyenne de 2.205. Le ROI qu’il a est de +3% et enfin on doit rentrer la marge que prend le bookmaker. La marge du book d’une manière générale sur un marché comme joue brasil (marché de foot, de masse) on va être sur des marges autour de 3%. C’est une moyenne.

On trouve alors pour ce tipster: la probabilité que ses résultats ne soient liés qu’à la chance est de 0%. Cela veut dire ici que le logiciel nous dit que les résultats de ce tipsters ne peuvent pas n’être dû qu’à la chance. En d’autres termes, si on prenait un parieur qui allait jouer 6000 paris au hasard sur des cotes à en moyenne 2.2, il aurait 0% de chance d’avoir un ROI de 3% ou plus. Le hasard a 0% de chance de faire mieux que Brasil sur 6000 paris. C’est impossible, c’est une chance infime. Le logiciel nous dit qu’en d’autres terme il y a 100% de chances qu’un autre facteur comme les compétences du tipster entre en jeux.

 

Comment peut-on justifier ça ?

Ce tipster a un historique très grand de paris (près de 6000 paris) malgré que son ROI ne soit pas exceptionnel mais on peut dire que 6000 paris, c’est le long terme. Passer d’un ROI théorique de -3% (qui correspond à la marge du bookmaker) à un ROI de +3% sur 6000 paris, le hasard n’en est pas capable. C’est impossible de le faire qu’avec du hasard, il faut forcément des compétences.

 

Testons un deuxième tipster avec un historique différent

On va tester un deuxième tipster pour faire la comparaison et voir la différence.

C’est maintenant un tipster avec très peu de paris (46) mais avec un ROI de +13%. Si on rentre ces données dans le logiciel (46 paris, cote moyenne: 2.99, ROI: +13%, marge bookmaker: 3%), il nous dit que la probabilité que les résultats de ce tipster ne soient liés qu’à la chance est de 20.68%. Cela veut dire que si un parieur pariait totalement au hasard pendant 46 paris à des cotes d’une moyenne de 2.99, il aura 20% de chance de faire au moins aussi bien que ce tipster.

Cela nous montre que 46 paris dans un historique ça ne veut presque rien dire. La chance peut largement faire aussi bien que ce tipster. Quand on compare à Brasil, il y en a un qui a un ROI beaucoup moins élevé mais où l’on est sûr que ses résultats sont dû à sa compétence contrairement au deuxième tipster qui n’est pas un tipster que je suivrais tout de suite car il y a une grosse probabilité que ses résultats ne soient liés qu’à la chance.

 

Voilà pour cet outil qui permet de tester facilement un tipster et c’est vrai que lorsque vous choisissez un nouveau tipster, cet outil est intéressant puisque il va vous permettre de savoir si les résultats du tipster ne peuvent être dû qu’à la chance. Quand cette probabilité est trop grande, je ne vais pas tester tout de suite le tipster car l’historique n’a pas assez d’impact.

Cela rejoint certaines choses que je dis souvent à savoir qu’il est important que le tipster que l’on suit ait un historique assez important car sinon la probabilité que ses résultats ne soient liés qu’à la chance est trop haute.

 

David Tennerel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *