Les trois plus grosses erreurs que j’ai faites aux paris sportifs

 

J’ai partagé cette saison les résultats que j’obtenais dans mon suivi de tipsters et bien que les résultats aient été positifs, j’ai fait quelques erreurs. Je vais vous partager les trois choses les plus importantes et les trois erreurs que j’ai faites et peut être que cela vous permettra de ne pas les faire de votre côté. Ce sont trois choses qui me paraissent extrêmement importantes.

 

Première erreur: les chutes de cotes

La première erreur concerne les chutes de cotes. J’ai pris conscience assez récemment des conséquences importantes des chutes de cotes. Auparavant, je savais que c’était important lorsqu’il y avait une chute de cote de ne pas forcément prendre le pari ou en tout cas d’être plus prudent. J’ai fait des calculs et effectivement les chutes de cotes peuvent vraiment détruire vos résultats.

Imaginons par exemple qu’un tipster vous envoie un pari à une cote de 2 et que vous preniez le pari un peu plus tard à une cote de 1.90. Je me disais avant dans cette situation: « ok la cote a chuté mais je vais quand même prendre le pari ». En réalité, si la cote passe de 2 à 1.90, cela fait une chute dans le ROI théorique sur le long terme de plus de 5%. Cela signifie que si votre tipster a un retour sur investissement de +5% sur le long terme et bien l’espérance de gain d’une cote à 1.90 au lieu de la prendre à 2 est de zéro. Cela veut dire que vous ne gagnez rien à jouer cette cote sur le long terme.

Il m’est arrivé de prendre des cotes qui avaient énormément chuté (parfois de 0.10 voire plus) et en prenant ces paris, j’ai perdu de l’argent. Voici une vidéo que j’avais réalisé sur l’importance des chutes de cotes: vidéo sur les chutes de cotes. Je fais quelques petits calculs dans la vidéo qui pourront vous intéresser puisqu’ils montrent vraiment l’importance de parfois ne pas prendre un pari si la cote a trop chuté car cela vous fera perdre de l’argent.

 

Deuxième erreur: toujours comparer les cotes

La deuxième chose importante que j’ai apprise cette saison et cela va aller un peu dans le sens des chutes de cotes: c’est l’importance de toujours prendre la cote la plus haute disponible sur les bookmakers.

En effet, autant il est important de ne pas prendre une cote qui a chuté, autant il est tout aussi important de peut être pouvoir prendre une cote plus haute que celle que vous a envoyé votre tipster. Je ne faisais pas forcément l’effort de toujours comparer les cotes.

Si par exemple votre tipster vous envoie une cote à 2 et que vous la trouvez sur un autre bookmaker à 2.05, et bien vous gagnez environ 2.5% de ROI (en théorie et sur le long terme). Sur le long terme, cette pratique va vous faire gagner énormément d’argent. Je n’avais pas forcément pris conscience de l’importance de toujours prendre la cote la plus haute ne serait-ce qu’à 0.02 ou 0.03. C’est très important. Ça peut faire qu’à la fin de l’année, au lieu d’avoir un ROI de +5%, peut être qu’il sera à +6%. Et sur des milliers de paris cela fait des gains en plus assez importants.

 

Troisième erreur: garder le cap

La troisième chose très importante que j’ai apprise cette saison, c’est de continuer à suivre ses tipsters lorsque l’on bad run c’est à dire lorsque les résultats de nos tipsters sont mauvais durant une période.

Si je reviens par exemple sur mes résultats, ils ont été très bons de septembre à décembre 2016 et puis au mois de janvier, février et mars ils ont été beaucoup moins bons puisque j’ai même perdu de l’argent durant cette période. Cependant, j’ai continué de suivre mes tipsters et c’est important de le faire puisque au mois d’avril et mai j’ai rattrapé mes pertes et j’ai même gagné plus d’argent. Même si 3 mois sans gagner d’argent cela peut paraître long et bien si vous avez bien choisis vos tipsters en amont, vous devez continuer d’avoir confiance en eux même lorsque la variance vous fait perdre de l’argent.

J’espere que cette vidéo vous aidera à ne pas reproduire les erreurs que j’ai pu faire cette saison.

A très bientôt.

David

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *