L’erreur fatale qui détruit vos résultats

 

L’erreur ultime qui détruit vos résultats aux paris sportifs

J’ai déjà parlé de cette erreur dans d’autres vidéos ou articles: il s’agit de jouer des paris dont les cotes ont trop chuté.

Lorsque l’on fait du suivi de tipsters, c’est une des pires erreurs que l’on puisse faire et qui va faire que l’on va perdre de l’argent plutôt qu’en gagner. Je dirais que la première erreur que l’on puisse faire lorsque l’on fait du suivi de tipsters, c’est de mal choisir ses tipsters, c’est l’erreur la plus courante. La deuxième erreur pour moi, c’est de justement jouer des paris dont les cotes ont trop chuté et je vous démontre ça toute de suite.

 

Les chutes de cotes

Une chute de cote pour ceux qui ne savent pas ce que c’est: lorsque l’on va suivre un tipster, celui-ci envoie son pronostic à tous ses abonnés et ce qui se passe c’est que ces derniers vont miser tous en même temps sur le même pari. Et lorsqu’il y a beaucoup d’argent de misé sur un même pari, le bookmaker va ajuster sa cote pour ne pas perdre trop d’argent. Ainsi, il abaisse la cote en toute logique.

C’est pour cela que parfois quand on suit un tipster et qu’il envoie son pronostic, on ne peut pas toujours le prendre dans la seconde et peut être qu’une heure après la cote a chuté (elle est par exemple passée de 2 à 1.90) car beaucoup de personne ont misé sur cette cote et donc le bookmaker s’est ajusté et a abaissé la cote.

C’est un concept très important dans le suivi de tipsters et j’ai créé un outil justement pour savoir à quel moment il faut arrêter de rendre un pari, à quelle limite la cote a trop chuté. Parce qu’en fait une cote a une espérance de gain qui va être celle du ROI du tipster.

 

Un exemple avec l’outil « chute de cote » du club privé

Si par exemple votre tipster a un ROI de +5% sur le long terme et qu’il vous envoie un pari avec une cote de 2, alors cette cote de 2 a en toute logique en moyenne une espérance de retour sur investissement de +5% pour vous si vous la prenez.

Le problème c’est que si cette cote passe de 2 à 1.90, vous n’allez plus avoir la même espérance de gain. L’espérance de gain chute et vous allez avoir un ROI théorique plus faible que celui de votre tipster qui prend sa cote à 2.

Cet outil l’illustre et justement dans cet exemple, si votre tipster a un ROI de +5% sur le long terme, et qu’il vous envoie une cote à 2 et que vous ne pouvez prendre le pari que une heure plus tard et qu’elle a chuté à 1.90: la question est doit-on prendre le pari ou non ? L’outil nous indique ici que le ROI théorique de la cote actuelle est de -0.25%. Cela veut dire concrètement qu’en prenant cette cote à 1.90 au lieu de 2 (si votre tipster a un ROI de +5%) vous perdez de l’argent. Vous en perdez peu mais vous en perdez. Cela veut dire que là, il ne faudrait pas prendre ce pari à 1.90.

 

Un deuxième exemple avec une plus grosse chute de cote

On peut faire un autre exemple sur un marché de niche où les cotes vont fluctuer assez rapidement sur un sport comme le cyclisme.  Imaginons que la cote qu’envoie le tipster est à 2.50 et que la cote passe à 2.25. Doit on prendre le pari ou non ?

Là c’est encore pire que tout à l’heure puisque notre ROI théorique passe à -5.50%. Cela veut dire qu’en prenant ce pari à 2.25, on perd beaucoup d’argent car on perd 5.50% de notre mise à chaque fois que l’on va prendre ce pari en théorie. C’est énorme et on perd beaucoup d’argent.

C’est vrai que lorsque l’on commence les paris ou même lorsque l’on est un peu plus confirmé, on se pose toujours ces questions. On se dit « voilà le tipster a envoyé un pari à une cote de 2.50, elle a chuté à 2.25, j’ai quand même bien envie de la prendre ». C’est assez naturel mais on se rend compte que non, il ne faut surtout pas prendre cette cote. Là dans cet exemple, la limite à prendre serait à 2.40 ou on gagne un tout petit peu d’argent. Si l’on veut se mettre une marge de sécurité, je dirais qu’il ne faut pas la prendre en dessous de 2.43 où là on va être à +2.06%.

 

Un outil que j’utilise quotidiennement

Donc voilà pour cet outil, c’est un outil que j’utilise pratiquement tous les jours. Dès que je ne vais pas pouvoir prendre un pari tout de suite et que la cote a un petit peu chuté, je veux m’assurer que je ne fais pas d’erreur mathématique en prenant une cote. C’est vraiment important parce que si vous prenez une cote à 2.25 et que vous faites un pari avec une espérance de gain de -5.50%, cela détruit vraiment vos résultats parce que vous perdez vraiment de l’argent au lieu d’en gagner ou au lieu de ne pas en perdre si vous ne preniez pas ce pari.

C’est pour cela que je dis toujours qu’il vaut mieux s’abstenir de prendre un pari plutôt que de le prendre avec une cote qui a trop chuté. Et cet outil est vraiment idéal pour savoir si on doit prendre un pari ou non. C’est un outil que je mets à disposition pour les membres de l’espace privé et c’est un outil qui sert également aux membres pour savoir si ils doivent prendre un pari ou non. Et à partir du moment où vous avez les bons tipsters et où vous ne faites pas cette erreur dans les chutes de cote, il y a toutes les raisons pour que vous fassiez des paris sportifs un investissement rentable sur le long terme. En fait je ne vois même pas comment c’est possible de ne pas générer de profit avec les bons tipsters et sans faire cette erreur avec les cotes trop basses. Il y a toutes les raisons pour que ça fonctionne. Et ces deux choses je les partage dans mon espace privé, à la fois mes bons tipster mais également cet outil qui me parait indispensable pour faire des paris sportifs sérieusement.

 

Donc voilà pour cette vidéo où je mets l’accent sur ce point très important qui est la chute d’une cote. C’est vraiment l’erreur fatale qui fera que vous n’aurez pas de bons résultats si vous n’avez pas la rigueur pour vous dire « non, la cote a trop chuté, je ne la prends pas je suis sérieux dans mon suivi de tipsters, mieux vaut ne prendre que des paris où je suis sûr que l’espérance de gain est positive plutôt que d’en prendre de temps en temps ou je ne sais pas trop et qu’il y a un risque de perte sur le long terme.

J’espere que cela vous aura convaincu d’être très rigoureux en ce qui concerne les chutes de cotes. Je vous dis à très bientôt sur l’espace privé ou alors sur le blog parieur-pro.fr.

 

David

 

2 commentaires

  1. David Tennerel

    Salut Seb,
    je dirais que cela dépend du ROI de ton tiptser sur le long terme. Si c’est un tipster qui tourne à 7% de ROI tu pourras te permettre une plus grosse chute que si ton tipster a 3% de ROI.
    Je dirais qu’en moyenne si la cote perd 3 ou 4% c’est le maximum.
    Bonne journée !
    David

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *